Messi ? Ronaldo ? Ibrahimovic les zlatanent !

Messi ? Ronaldo ? Ibrahimovic les zlatanent !

De retour après une arthroscopie en juin dernier, Zlatan Ibrahimovic va pouvoir reprendre la compétition avec ses coéquipiers de l'AC Milan. L'occasion pour le buteur suédois d'évoquer sa carrière et la concurrence.

Du haut de ses 39 ans, Zlatan Ibrahimovic en a vu des vertes et des pas mûres, et c’est donc de manière plutôt sereine que le géant suédois s’apprête à retrouver le chemin de la Serie A. Même si c’est la mort dans l’âme qu’il avait renoncé à l’Euro 2021, puisqu’il était sorti de sa retraite internationale à cette occasion, l’attaquant n’a pas du tout l’intention de ranger ses crampons, d’autant qu’il pourra encore une fois tenter de gagner la Ligue des champions, l’AC Milan ayant son ticket pour la C1. Même s’il rêve de décrocher le Graal, Zlatan Ibrahimovic estime qu’il peut regarder dans les yeux Lionel Messi et Cristiano Ronaldo, rappelant que les footballeurs ne devaient être uniquement jugés en fonction des résultats collectifs, Ibra rappelant par exemple qu’il est plus simple de gagner le Mondial avec l’équipe de France qu’avec celle de Suède.

Zlatan Ibrahimovic n'est pas Français et ça compte

Alors dans son style toujours aussi efficace, l’ancien buteur du Paris Saint-Germain remet les choses en perspective. « Messi et Ronaldo ? Si vous parlez de qualités intrinsèques, je n’ai rien de moins qu’eux. Si vous regardez les trophées, oui, je n’ai pas gagné la Ligue des Champions… Mais je ne sais pas comment vous calculez les choses. Je ne suis pas obsédé par ça. Car quand tu fais de bonnes choses collectivement, l’individuel suit. L’individuel ne peut pas être bon si le collectif n’est pas bon. Et le Ballon d’Or ? Vous pensez que j'aurais été un meilleur joueur si je l'avais gagnée ? Si je l'avais gagné, ça aurait été merveilleux. Je ne l'ai pas remportée, mais ça ne fait pas de moi un moins bon joueur. C'est comme les mecs qui me disent : 'Zlatan, tu n'as pas gagné la Coupe du monde, t'es pas un bon joueur'. C'est plus simple de gagner la Coupe du monde quand t'es français plutôt que suédois », explique, dans un entretien accordé à France-Football, Zlatan Ibrahimovic.