Ita : Olivier Giroud pris dans une folle polémique

Ita : Olivier Giroud pris dans une folle polémique

Icon Sport

L'attaquant français de l'AC Milan a été impliqué, bien malgré lui, dans une invraisemblable décision prise lors de la défaite du club lombard face à Naples. L'Italie a du mal à y croire.

Remplaçant dimanche soir à San Siro, au coup d’envoi du très attendu choc entre l’AC Milan et Naples, Olivier Giroud est entré en jeu à la 63e minute, l’attaquant français des Rossoneri prenant la place de Brahim Diaz, alors que le Napoli menait déjà 0-1 depuis les premiers instants du match. Conscient de l’importance de cette rencontre, les joueurs milanais poussant tant qu’ils le pouvaient afin d’égaliser, et ils pensaient bien l’avoir fait grâce à Franck Kessie, lequel trompait David Ospina à l’ultime minute. Mais la joie était de courte durée pour les supporters milanais, puisqu’après usage de la VAR, l’arbitre refusait ce but de l’égalisation, et scellait la défaite de l’AC Milan face à Naples. De quoi susciter une énorme polémique en Italie, car c’est la position d’Olivier Giroud qui justifiait cette décision de refuser le but. Le champion du monde tricolore était effectivement hors-jeu…mais est allongé au sol avec sur ses jambes Juan Jesus, le défenseur napolitain qui empêche Olivier Giroud de faire action de jeu.

Giroud au sol, il est quand même hors-jeu

Ne voulant pas trop polémiquer, Stefano Pioli, l’entraîneur de l’AC Milan, a tout de même reconnu que la décision de l’arbitre était sidérante : « Giroud est au sol et ne fait rien pour intervenir dans l’action…ils nous diront que c’est le règlement, mais que voulez-vous dire ? C’est désolant. » Dans les médias italiens, on est fermement convaincu qu’il y a eu une erreur grossière de l’arbitre, lequel a fait un mauvais usage de l’assistance vidéo, sa première décision, à savoir valider l’égalisation milanaise étant la bonne. Pour la Gazzetta dello Sport, il est clair que Milan devait prendre un point, mais le quotidien sportif italien pense surtout que l'AC Milan et Olivier Giroud ont payé les pots cassés suite à une décision arbitrale prise vendredi soir lors du match entre l'Atalanta et la Roma remporté par l'équipe de José Mourinho. Lors de ce match, l'usage de la VAR avait fait polémique et probablement que l'arbitre d'AC Milan-Naples a voulu s'éviter cela en suivant scrupuleusement l'assistance vidéo.