Ita : La Juventus virée des coupes d'Europe ?

Ita : La Juventus virée des coupes d'Europe ?

Icon Sport

La Juventus a fait appel de la sanction qui la prive de 15 points en Serie A, mais la foudre pourrait s'abattre sur le club italien en provenance de l'UEFA. 

Les supporters des Bianconeri sont sous le choc, puisque vendredi soir, les autorités italiennes ont officialisé une sanction contre la Juventus pour diverses malversations financières. Au final, la formation de Massimiliano Allegri a perdu 15 points au classement, tombant de la troisième place de Serie A à la dixième et voyant ses chances de jouer la prochaine Ligue des champions réduites à néant ou presque. Tandis que la colère est grande à Turin, où l’on est scandalisé que finalement la Juventus soit le seul club sanctionné malgré l’implication d’autres équipes dans ce dossier, un nuage noir se profile. Car même si les nouveaux dirigeants de la Juve ont officiellement interjeté appel de cette sanction, c’est du côté de la Suisse et plus précisément du siège de l’UEFA à Nyon que les regards se tournent. Car l’instance européenne du football peut désormais se saisir du dossier et frapper à son tour.

La Juventus craint une sanction européenne

Le quotidien sportif turinois Tuttosport, qui ne masque pas sa colère contre la décision des autorités italiennes, pense que désormais l’UEFA pourrait priver la Juventus d’une prochaine participation aux coupes européennes. Pour Daniele Galosso, journaliste de Tuttosport, il y a clairement un risque que la Juventus ne soit pas autorisée à participer à une prochaine coupe d’Europe, que ce soit la saison prochaine si la formation d’Allegri arrache un ticket, ou les saisons d’après si ce n’est pas le cas. Tandis qu'une partie de l'Italie estime que les anciens responsables de la Juventus sont responsables et coupables, et qu'il n'y a rien à redire sur cette pénalité, du côté des fans de la Juve on estime que tout cela est clairement un complot contre leur club, qui après des moments difficiles était bien revenu vers les sommets de Serie A. Alors, voir l'UEFA s'occuper du cas Juventus leur fait craindre une nouvelle revanche après l'épisode Super League, projet soutenu jusqu'au bout par Andrea Agnelli.