Ita : Andrea Agnelli prêt à lâcher la Juventus pour Ferrari !

Ita : Andrea Agnelli prêt à lâcher la Juventus pour Ferrari !

Photo Icon Sport

Grand patron de la Juventus, Andrea Agnelli pourrait rapidement quitter ses fonctions annonce la presse italienne. Et cela pour prendre les commandes de Ferrari.

Début décembre c’est un coup de tonnerre qui a claqué dans le ciel de l’industrie automobile, puisque sans que personne ne le voit venir, Luis Camilleri, le PDG de Ferrari a démissionné de toutes ses fonctions pour des « raisons personnelles ». Et pour le remplacer, le quotidien italien La Verita annonce que c’est Andrea Agnelli qui est le favori pour prendre la place tant convoitée de grand patron de Ferrari. Même si la firme au cheval cabré n’est plus la propriété directe du groupe Fiat, la famille Agnelli a toujours des billes dans l’affaire et c’est dans ce cadre que l’actuel propriétaire de la Juventus pourrait vite quitter la Vieille Dame pour Ferrari. Un départ qui peut également permettre à l'héritier Agnelli d'éviter quelques tourments qui se profilent pour le club de Cristiano Ronaldo.

Ferrari au lieu des 600ME de déficit de la Juventus

Et La Verita d'expliquer cette décision possible. « Andrea Agnelli vise le poste très convoité de PDG de Ferrari après la démission de Louis Camilleri. Andrea Agnelli ne se contente pas de faire déjà partie du conseil d'administration d'Exor et de FCA (propriétaires de Ferrari), ni du nouveau prestigieux poste que son cousin John Elkann lui a accordé fin septembre en le plaçant parmi les cinq membres d'Exor au sein du conseil d'administration de Stellantis, la société né de la fusion à venir de Fiat et Peugeot (...) Maintenant, Andrea serait même prêt à quitter la présidence de la Juve car cela arrive à un moment critique pour le club », explique le média transalpin, qui précise que le club turinois pourrait rapidement dévoiler un déficit record de 600ME et qu’il se pourrait bien que la Juventus soit obligée de faire entrer dans son capital un investisseur étranger. Une décision qu'Andrea Agnelli n'aura pas à assumer s'il est déjà parti chez Ferrari.