Real : Zidane, Varane, Mbappé, Pérez dit tout

Real : Zidane, Varane, Mbappé, Pérez dit tout

Avant un mois de juillet qui s’annonce chargé pour le Real Madrid, Florentino Pérez a décidé de donner le ton en ce qui concerne la politique sportive de son club.

Les socios s’inquiètent des premières annonces de l’intersaison, avec notamment le départ de Zinedine Zidane, même si la venue de Carlo Ancelotti à sa place est jugée comme rassurante. Cette décision de la part du Français, qui n’a pas hésité à charger son supérieur en déplorant le manque de soutien qu’il avait connu, n’a donc pas surpris le président de la Maison Blanche. 

« Si j'ai été surpris de son départ? Non, le connaissant non. Si je l'attendais? C'était une des possibilités oui. Je le connais, la saison a été dure. C'est épuisant d'être entraîneur. J'ai lutté pour qu'il reste, j'avais passé la soirée avec lui. Pour dire la vérité, je n'ai pas lu sa lettre d'adieu. Et je ne veux pas la lire parce qu'on m'a dit qu'elle n'était pas bien et je ne suis pas sûr qu'il l'ait écrite. On m'a dit que ce n'était pas lui », a balancé Florentino Pérez, qui sous-entend donc que tout allait bien avec Zidane, et que ce dernier n’a tout simplement pas écrit sa lettre d’adieu où il réglait quelques comptes. Si le dirigeant madrilène semble parfois perdu dans un univers parallèle, il a toutefois allumé un contre-feu dont il a le secret, assurant que Zidane espérait désormais hériter du poste de sélectionneur de l’équipe de France, qu’il s’agissait là de son rêve ultime. 

Pérez refuse de parler de Mbappé, mais...

En attendant, il y a aussi une reconstruction sportive à mener. Dans un long entretien à l’émission El Transistor sur Onda Cero, le patron du Real a abordé tous les sujets. Car outre Zidane, il y a aussi Sergio Ramos qui a été poussé dehors, lui aussi remplacé puisque David Alaba a signé. Mais maintenant, c’est Raphaël Varane qui devrait partir, ce dont Pérez n’est pas du tout au courant. « Je ne sais pas ce qui va se passer avec Varane. Il est dans l’Euro maintenant et nous lui parlerons à son retour. Nous n’avons reçu aucune offre pour Varane. S’il veut partir, il le dira », a lancé Florentino Pérez, pas plus contrarié que ça par le fait de perdre toute sa charnière centrale. Sas compter que le grand recrutement annoncé, celui de Kylian Mbappé, est quand même loin d’être gagné. Même si le Français ne prolonge pas au PSG. 

« Mbappé ? Ce n’est pas un joueur du Real Madrid donc je ne peux pas parler de lui. Je sais ce que veulent les fans. Nous travaillons sur une reconstruction. Vous savez tous qui je suis. Tu sais ce que je peux faire. Les gens me font confiance parce qu’ils savent ce que je peux faire. Ils savent que j’ai les meilleurs joueurs du monde. Mbappe est un joueur du PSG et ça doit être respecté, tu sais que je ne peux pas parler de lui. Je ne parlerai pas de Mbappé et Haaland », a assuré le dirigeant merengue, qui ne veut pas commettre d’impair avec le PSG, et assure avoir une position officielle de silence radio avec le clan Mbappé. Habitué à draguer les Galactiques pour les recruter, Florentino Pérez préfère largement travailler en toute discrétion, mais nul doute que le pressing pour faire signer tôt ou tard Kylian Mbappé est bien intense.