Real Madrid : Le retour de Zidane barré par un seul homme

Real Madrid : Le retour de Zidane barré par un seul homme

Icon Sport

Depuis la prolongation de Didier Deschamps à la tête de l'équipe de France jusqu'en 2026, Zinédine Zidane doit se résoudre à se trouver une nouvelle solution pour reprendre du service. Si un retour au Real Madrid semble envisageable, le technicien français a un concurrent de taille pour prendre la succession d'Ancelotti.

Récent vainqueur de la Ligue des Champions avec le Real Madrid, Carlo Ancelotti sait que chez les Merengues, le poste d'entraîneur n'est jamais assuré à 100%. Bien qu'il soit encore sous contrat jusqu'en juin 2024 avec le club de la Maison Blanche, l'Italien pourrait être licencié au cas de mauvais résultats en Espagne. Plusieurs options sont déjà étudiées pour prendre la succession de l'ancien milieu de terrain. Zinédine Zidane en est une selon la presse espagnole. Passé par trois fois par le Real Madrid dont deux fois en tant que coach, le ballon d'or 98 est l'une des plus grandes figures de l'histoire du club de la capitale espagnole. Pourtant, une autre légende est prête à lui passer devant.

Zidane se fait dépasser par un ancien coéquipier

Entraîneur du Real Madrid Castilla depuis 2019, Raul Gonzalez ne cesse d'impressionner avec l'équipe réserve de l'actuel deuxième de la Liga. Selon les informations de Cuatro, Raul est désigné comme le successeur naturel de Carlo Ancelotti au Real Madrid. Un parcours similaire à Zidane pour le troisième meilleur buteur de l'histoire du club qui fait d'abord ses preuves avec l'équipe B avant de prendre les commandes du club le plus titré d'Espagne (35 sacres). Un coup dur pour Zidane qui n'est pas le premier choix dans la hiérarchie pour reprendre le Real Madrid. Actuellement troisième du championnat derrière Alcorcón et Córdoba, le Real Madrid Castilla continue d'être l'un des principaux viviers de talents pour les Merengues. Raul est prêt à passer une étape, ce que Zidane a pu faire par le passé. Le champion du monde 1998 va devoir attendre avant de revenir sur le devant, car la place au Real Madrid ne lui est pas forcément réservée, si jamais Carlo Ancelotti venait à céder sa place l'été prochain.