Griezmann transféré, le coup de tonnerre du mercato !

Griezmann transféré, le coup de tonnerre du mercato !

En raison d’un désaccord entre l’Atlético Madrid et le FC Barcelone, club auquel il appartient toujours, Antoine Griezmann doit se contenter d’un faible temps de jeu. Une situation inacceptable pour l'attaquant français qui envisage un départ le dernier jour du mercato.

Forcément affecté par sa longue disette la saison dernière, Antoine Griezmann s’est préparé avec l’objectif d’inverser la tendance. Un travail immédiatement récompensé à la reprise de la Liga. L’attaquant de l’Atlético Madrid compte déjà deux buts et le contenu de ses prestations laisse une bien meilleure impression. Le seul problème, et non des moindres, c’est que le Français doit se contenter d’un statut de remplaçant dont il aura bien du mal à se débarrasser. L’origine de sa situation vient d’un désaccord entre le FC Barcelone et l’Atlético Madrid, où il entame sa deuxième année en prêt.

Voir cette publication sur Instagram

A post shared by Antoine Griezmann (@antogriezmann)

Une option d’achat (40 millions d’euros) a été ajoutée à l’opération et deviendra automatique si l’attaquant dispute au moins 50% des matchs pour lesquels il est disponible sur ses deux saisons dans la capitale espagnole. A noter qu’une rencontre n’est comptabilisée qu’à partir de 45 minutes jouées. Un détail important puisque l’Atlético Madrid, opposé à l’idée de payer les 40 millions d’euros, et qui aimerait même bénéficier d’un transfert gratuit étant donné que le Barça aura du mal à intégrer Antoine Griezmann à sa masse salariale, a décidé de réduire son temps de jeu pour mettre la pression sur les Blaugrana.

Griezmann n'exclut pas un départ

En effet, l’international tricolore n’est entré qu’après la demi-heure de jeu lors des trois premières journées de Liga. Bien sûr, l’ancien joueur de la Real Sociedad a compris qu’il était pris en otage. Mais selon L’Equipe, le natif de Mâcon ne se laissera pas faire sans broncher. Même s’il souhaite rester à l’Atlético Madrid, Antoine Griezmann attend que sa situation soit réglée avant ce mercredi soir. Dans le cas contraire, un départ le dernier jour du mercato ne serait pas à exclure pour le champion du monde, déjà contacté par son sélectionneur Didier Deschamps, inquiet à l’approche du Mondial 2022.