Esp : Umtiti remporte son bras de fer contre le Barça

Esp : Umtiti remporte son bras de fer contre le Barça

Icon Sport

Longtemps poussé vers la sortie cet été, Samuel Umtiti a finalement convaincu le FC Barcelone. Le défenseur central ne partira pas avant la fin du marché des transferts. Mais en raison de la concurrence à son poste, le Français risque de vivre une nouvelle saison compliquée en Catalogne.

C’est décidé, Samuel Umtiti ne quittera pas le FC Barcelone cet été. Le défenseur central de 27 ans était pourtant jugé indésirable depuis plusieurs années. Mais le club catalan a finalement revu ses plans en début de semaine. En effet, Mundo Deportivo révèle un revirement de situation datant de lundi. A sa demande, Samuel Umtiti s’est entretenu avec ses supérieurs au cours d’une réunion durant laquelle le ton est parfois monté. Il n’empêche que le Français serait parvenu à convaincre ses dirigeants de sa capacité à retrouver un bon niveau cette saison.

C’est pourquoi le Barça aurait décidé de ne pas s’en séparer. Une version peut-être arrangée dans la mesure où le club n’a jamais été en mesure de pousser Samuel Umtiti vers la sortie. En raison de ses blessures à répétition et de son salaire imposant, l’ancien joueur de l’Olympique Lyonnais a souvent été invité à partir. Mais l’indésirable a toujours refusé, jusqu’à cet été lorsqu’il a indiqué à ses dirigeants qu’il accepterait un départ à condition de trouver une équipe ambitieuse et qualifiée pour la Ligue des Champions.

Umtiti prêt à baisser son salaire

Cette proposition n’est jamais venue, d’où l’impasse qui oblige presque le Barça à conserver l’international tricolore, dont un licenciement pourrait causer des problèmes juridiques par la suite. Samuel Umtiti, qui a beaucoup travaillé physiquement pour revenir au premier plan, et qui accepterait de baisser son salaire, sera donc à la disposition de l’entraîneur Ronald Koeman cette saison. Mais la tâche s’annonce difficile sachant que le coach néerlandais lui préfère Gerard Piqué, Eric Garcia, Ronald Araujo, Clément Lenglet et Oscar Mingueza.