Esp : Simeone pleure le départ d’un Français, et ce n’est pas Griezmann

Esp : Simeone pleure le départ d’un Français, et ce n’est pas Griezmann

Photo Icon Sport

Cette saison 2019-2020 marque le début d’un nouveau cycle pour l’Atlético Madrid.

L’entraîneur Diego Simeone garde la même philosophie de jeu, mais doit composer avec un groupe en partie remanié. En effet, les cadres Diego Godin, Filipe Luis, Lucas Hernandez et Antoine Griezmann sont partis cet été. On peut parler de coups durs pour le club madrilène, surtout en ce qui concerne l’attaquant français qui était son leader technique et son meilleur buteur. Pourtant, le coach argentin assure que le transfert le plus douloureux n’est pas celui du néo-Barcelonais.

« Chaque situation est différente. Le départ de Filipe Luis est différent de celui de Griezmann, qui est différent de celui de Lucas. Le départ qui nous a fait le plus de mal est celui de Lucas, je n'en ai aucun doute, a confié El Cholo dans l’émission El Larguero, sur la Cadena Ser. Parce que Lucas est un gamin de chez nous, de l'académie, comme Saul, Koke et Thomas. Pour moi, c'est le plus dur, plus que celui de Griezmann dans la perspective du futur. »

Simeone pas rancunier

Le défenseur polyvalent était arrivé à 11 ans, d’où l’affection de Simeone qui ne taclait pas Griezmann dans sa déclaration. « Je lui ai parlé une fois depuis qu'il est parti, a raconté le technicien concernant l’attaquant. Il est là où il veut être. C'est un gars humble, qui ne parle pas beaucoup, il est calme et joyeux. Je n'ai aucun doute qu'il va réussir à Barcelone. Mais maintenant, tout dépend de Valverde et plus de moi. Son association avec Lionel Messi ? Je n'ai pas de doute sur le fait que ceux qui jouent bien s'entendent sur le terrain. » En attendant, si leur manque d’automatisme pouvait ralentir le Barça en Liga, Simeone ne s’en plaindrait pas…