Esp : Le flop Braithwaite domine son bras de fer contre le Barça

Esp : Le flop Braithwaite domine son bras de fer contre le Barça

Contraint d’alléger sa masse salariale pour recruter, le FC Barcelone espère pousser les éléments indésirables vers la sortie. Beaucoup d’entre eux comprennent la décision de l’entraîneur Xavi. Mais de son côté, l’attaquant Martin Braithwaite pose problème à la direction.

Xavi n’a pas attendu la fin de la saison pour annoncer les mauvaises nouvelles. Poussé par ses dirigeants, l’entraîneur du FC Barcelone s’est entretenu avec chacun de ses indésirables pour leur communiquer sa décision. Le technicien a notamment prévenu des joueurs comme Oscar Mingueza, Riqui Puig ou les Français Clément Lenglet et Samuel Umtiti qu’ils devaient se trouver une autre équipe. Selon la presse locale, le discours de Xavi est plutôt bien passé auprès de la majorité des concernés. Mais de son côté, Martin Braithwaite refuse de partir malgré son absence de temps de jeu.

« Il me reste encore deux ans de contrat avec le club et je suis heureux ici, a confié l’attaquant du Barça dans des propos relayés par Sport. Même si je n’ai pas beaucoup joué la saison dernière, Xavi est un très bon entraîneur et je sais qu’il me donnera ma chance si je travaille dur à l’entraînement. J’ai déjà été dans cette situation où les observateurs disaient que je ne serais pas titulaire. J’ai travaillé et j’ai joué ! On ne parle pas beaucoup, mais je sais qu’il apprécie mon travail et mon implication est la seule chose que je contrôle. »

Braithwaite est pourtant convoité

L’avant-centre passé par Toulouse et Bordeaux a pourtant reçu un message clair cette saison, durant laquelle Xavi ne lui a accordé que 22 minutes sur le terrain. Et le total pourrait encore diminuer la saison prochaine, surtout si le Barça parvient à recruter sa cible Robert Lewandowski. Mais pour se débarrasser de Martin Braithwaite, les Blaugrana, qui l’avaient attiré pour 18 millions d’euros en 2020, devront lui trouver un club à la hauteur de ses ambitions. Et visiblement, les approches du FC Valence, du Celta Vigo et de Brighton n’emballent pas l’intéressé, disponible pour une somme comprise entre 5 et 10 millions d’euros.