Esp : Griezmann, le Barça lui donne une dernière chance !

Esp : Griezmann, le Barça lui donne une dernière chance !

Photo Icon Sport

Passé derrière Martin Braithwaite dans la hiérarchie offensive du FC Barcelone, Antoine Griezmann ne sera pas transféré au mercato d'hiver. Le joueur français a une ultime chance.

En le faisant entrer dimanche à la 81e minute du match entre le Barça et Huesca à la place de Martin Braithwaite, Ronald Koeman a fait un cadeau empoisonné à Antoine Griezmann. Car depuis le champion du monde est critiqué pour ses performances sous le maillot du FC Barcelone, les médias catalans étant prompts à sortir des statistiques peu flatteuses à l’encontre d’Antoine Griezmann, à l’image du Mundo Deportivo qui signale que là où le joueur français du Barça a marqué 3 buts sur 29 tirs au but, Luis Suarez en a marqué 9 sur 30 tirs dans la même période avec l’Atlético Madrid. Les voyants sont donc dans le rouge pour l’attaquant tricolore, mais cependant son départ du FC Barcelone ne semble pas imminent malgré les rumeurs qui l’envoient à l’AS Rome ou ailleurs. Ce mardi, le quotidien sportif barcelonais Sport, qui n’est pas le dernier à dézinguer Antoine Griezmann, affirme que ce dernier ne sera pas lâché et que les dirigeants catalans lui accordent encore un peu de crédit.

Luis Miguelsanz, journaliste de Sport, est confiant pour l’avenir de Griezmann au Barça, du moins à court terme. « Dans cette situation, et avec la demande d'un nouvel attaquant faite par Koeman lors de ce mercato d’hiver, Griezmann pourrait avoir des difficultés supplémentaires, mais du côté du Barça, ils insistent sur le fait qu'il n'y a aucune possibilité qu'il puisse quitter le club durant le mois de janvier. Les dirigeants pensent que le Français sait exactement ce qu'il a à faire et qu'il finira par se faire une place dans la formation comme l'un des meilleurs attaquants du monde (…) Si les choses restent identiques, alors la nouvelle direction sportive du Barça devra prendre une décision sur l'avenir du Français. Et ce ne sera pas facile (…) Personne ne veut que cela se termine ainsi, mais il ne fait aucun doute que le nouveau président devra s'attaquer à ce problème si la performance n'est pas celle souhaitée », explique le spécialiste du FC Barcelone.