Esp : Griezmann humilié par Messi, sale coup à Barcelone !

Esp : Griezmann humilié par Messi, sale coup à Barcelone !

Photo Icon Sport

Un peu plus d'an après sa signature au FC Barcelone, Antoine Griezmann provoque toujours bien des débats. Mais pour certains, le Français a clairement été puni par Lionel Messi.

Son show de l’été 2018, lorsqu’il avait scénarisé sa décision de finalement rester à l’Atlético Madrid alors que le Barça lui tendait les bras, avait eu du mal à passer. Et un an plus tard, lorsqu’il a finalement tourné le dos aux Colchoneros pour rejoindre le FC Barcelone, il était évident qu’Antoine Griezmann allait vite devoir faire ses preuves. Mais cela n’a pas été le cas, et le champion du monde français, recruté pour 120ME, fait l’objet d’incessantes critiques. Samedi, après la nette victoire du Barça (5-2) face au Betis, et malgré un but, Antoine Griezmann a été découpé par la presse barcelonaise, suite à un penalty raté et quelques grosses occasions vendangées. Ancien agent et confident de l’attaquant français, Eric Olhats estime, dans un entretien accordé à France-Football, que ce dernier est juste la victime du comportement de Lionel Messi.

Pour celui qui avait découvert très tôt le talent d’Antoine Griezmann, le sextuple Ballon d’Or ne voulait pas du joueur français et il lui a fait payer. « Antoine est arrivé dans un club en grosse difficulté où Messi a des vues sur tout. Il est à la fois un empereur et un monarque et il n’a pas vu l’arrivée d’Antoine d’un bon œil. Son attitude a été déplorable, il lui a fait ressentir. J’ai toujours entendu Antoine dire qu’il n’y avait pas de souci avec Messi, mais jamais l’inverse. C’est le régime de la terreur. Soit t’es avec lui, soit t’es contre lui. À un moment, à mon sens, Messi a dit qu’il voulait partir pour voir quel rôle il pouvait encore tenir en tant que joueur décisionnaire, à propos des joueurs qui arrivaient et ceux qui partaient, mais il est finalement resté. Encore du grand Messi ! Aussi bon sur le terrain, qu’il est mauvais en dehors (...) La saison dernière, à l’arrivée d’Antoine, Messi ne lui parlait pas, ne lui filait pas de ballon. Il a créé un vrai traumatisme pour une adaptation plus que négative. Ç’a forcément laissé des traces. C’était évident et visible, tout ça », explique celui qui connaît probablement le mieux Antoine Griezmann. Et Eric Olhats de garder confiance en l’attaquant français s’il parvient à conserver sa joie de jouer au football et sa force mentale.