Ballon d’Or : Benzema volé comme Ribéry ? La France n'est pas prête

Ballon d’Or : Benzema volé comme Ribéry ? La France n'est pas prête

Encore buteur lors de la victoire du Real Madrid dans le Clasico face au Barça dimanche (3-1), Karim Benzema devrait vivre l’un des plus beaux jours de sa vie en ce lundi 17 octobre, avec la remise du Ballon d’Or.

Zinédine Zidane n’a jamais été aussi proche d’avoir un successeur français au palmarès du Ballon d’Or. Alors que le pays tricolore n’a plus remporté ce si prestigieux trophée de France Football depuis 1998, malgré Thierry Henry, Franck Ribéry ou Antoine Griezmann, tous montés sur le podium, Karim Benzema est en passe de réaliser son rêve. En effet, ce lundi soir à partir de 20h30, lors d’une cérémonie organisée au Théâtre du Châtelet, KB9 devrait logiquement succéder à Lionel Messi, le maître ultime du Ballon d’Or. Même si le résultat du jury de 100 journalistes n’est pas encore connu, le doute n’est presque pas permis, tant Benzema a marché sur l’eau cette année. Que ce soit avec le Real Madrid, club avec lequel il a remporté une cinquième Ligue des Champions mais aussi la Liga, ou avec l’équipe de France, qu’il a retrouvé avant de gagner la Ligue des Nations, l’ancien attaquant de l’OL a mis tout le monde d’accord. Autant dire qu’il fait figure d’unique favori dans la course au Ballon d’Or 2022.

« S’ils ne donnent pas le Ballon d’Or à Karim, ce sera une faute professionnelle »

Tout autre résultat que Benzema lauréat serait d’ailleurs vécu comme une terrible injustice par tous les suiveurs du foot mondial. C’est l’avis d’Antoine Kombouaré. « Benzema mérite-t-il le Ballon d’Or ? Deux joueurs français le méritaient. Karim Benzema et Franck Ribéry à son époque. Ils ont tout gagné. S’ils ne donnent pas le Ballon d’Or à Karim, ce sera une faute professionnelle. Il a tout gagné et il est resté onze ans titulaire au Real Madrid, le plus grand club du monde. C’est incontestable, c’est une immense carrière. On l’a donné à Fabio Cannavaro. J’avais été un peu surpris. Il est Ballon d’Or à l’unanimité selon moi. Ce serait normal et logique, surtout si vous posez à tous les acteurs du foot », a balancé, en conférence de presse, l'entraîneur du FC Nantes, qui espère que Benzema soulèvera le Ballon d’Or pour réparer l’anomalie française.