Lukaku, le fantôme à 113 millions d'euros de Chelsea !

Lukaku, le fantôme à 113 millions d'euros de Chelsea !

Icon Sport

Depuis son retour l'été dernier à Chelsea, Romelu Lukaku n'est pas à la hauteur des attentes bien au contraire. En difficulté sur le terrain, il a même battu un triste record samedi après-midi à Crystal Palace.

Les supporters de Chelsea étaient aux anges quand, en août dernier, ils ont appris que Romelu Lukaku signait avec les Blues. Il faut dire que l'attaquant belge sortait de deux saisons pleines avec l'Inter Milan. Il avait remporté le titre de champion d'Italie et, surtout, il avait planté 64 buts en 95 matches. Sans le moindre doute, arrivait à Londres l'un des meilleurs attaquants au monde et les 113 millions d'euros semblaient justifiés. Six mois plus tard, l'analyse a bien changé et le montant de son transfert pèse lourd et le Belge le porte comme un boulet. Il n'a inscrit que cinq buts en 17 matches de Premier League et dix en 28 rencontres toutes compétitions confondues. 

L'après-midi cauchemar de Lukaku à Crystal Palace

Des statistiques modestes et non conformes à son statut de star du poste d'avant-centre. En point d'orgue, une série de trois mois sans le moindre but en Premier League de la mi-septembre à la fin décembre. Autant dire que Lukaku n'a pas encore convaincu de l'utilité de son recrutement chez les Blues. Et, cela ne va pas s'arranger après sa performance ce samedi après-midi sur la pelouse de Crystal Palace.

Le Belge a été fantomatique sur la pelouse de Selhrust Park. Il n'a touché que sept ballons sur l'ensemble du match, battant le record depuis que le statisticien Opta s'occupe des données anglaises, soit la saison 2003-2004. Lukaku n'avait même touché que deux ballons lors de la première période. Un match qui a suscité des commentaires moqueurs de la part des fans anglais mais aussi un peu d'indulgence, au vu des difficultés qu'ont eu ses partenaires pour lui donner des ballons potables. Reste que cette performance est significatif du malaise Lukaku à Chelsea, un mois après des déclarations sur ses regrets d'avoir signé avec les Blues qui avaient fait polémique. Seuls les Lillois pouvaient sourire samedi, espérant une pareille performance du Belge mardi soir.