Ang : Man United va finalement supplier Cristiano Ronaldo

Ang : Man United va finalement supplier Cristiano Ronaldo

Icon Sport

Auteur d’un début de saison intéressant, Manchester United se passe souvent des services de Cristiano Ronaldo. Le Portugais n’est clairement pas indispensable aux Red Devils. Mais pour son ami Patrice Evra, l’attaquant finira par inverser la situation.

Sur les six matchs de Premier League disputés par Manchester United cette saison, Cristiano Ronaldo n’en a débuté qu’un seul. Rien à avoir avec une éventuelle blessure. Il s’agit bien d’un choix du manager Erik Ten Hag qui souligne toujours le retard pris par l’attaquant dans sa préparation physique. En attendant son retour au top, le Portugais voit son équipe progresser sans lui. Les Red Devils ont-ils vraiment besoin de CR7 ? Compte tenu de ses envies d’ailleurs, beaucoup d’interrogent.

Evra défend Ronaldo

Mais pour son ami Patrice Evra, CR7 finira par remettre tout le monde. « Avec ces grandes décisions, Erik Ten Hag a envoyé des ondes de choc, a commenté le Français pour Betfair. Soyons clairs, laisser Cristiano Ronaldo sur le banc des remplaçants est un message important. Parce que Cristiano Ronaldo va penser que ce n'est pas juste. La saison dernière, il a marqué 18 buts en Premier League, donc dans sa tête il va se dire : "Pourquoi je suis sur le banc ?" Et il aura raison. Mais tu as un manager et il faut respecter sa décision. Je comprends la frustration de Cristiano Ronaldo. »

« Mais Erik Ten Hag s'est dit : "Je vais commencer une nouvelle ère, Cristiano Ronaldo est toujours dans mes plans". Et je suis sûr que Cristiano Ronaldo fait bien partie de ses plans. Peut-être que Manchester United doit souffrir maintenant et qu'ils auront besoin d'autres joueurs. Mais vous aurez toujours besoin de Cristiano Ronaldo, a assuré l’ancien Mancunien. Croyez-moi, il y aura un moment où l'on dira : "Merci Cristiano, s'il te plaît reste". J'en suis persuadé. Je pense qu'Erik Ten Hag et Cristiano Ronaldo, si ce n'est pas déjà fait, doivent avoir une discussion honnête. Tout ce qui arrive en ce moment est logique. » De son côté, la presse anglaise annonce toujours l’avant-centre sur le départ.