Ang : Everton maintenu, deux concurrents crient au vol

Ang : Everton maintenu, deux concurrents crient au vol

Maintenu dans l’élite anglaise après sa victoire contre Crystal Palace (3-2) jeudi, Everton pourrait faire l’objet d’une enquête, voire d’une poursuite en justice. Ses concurrents Leeds United et Burnley ont demandé à la Premier League de vérifier si les Toffees respectaient bien les règles du fair-play financier.

Des mauvais perdants en Premier League ? En match en retard de la 33e journée, Everton a renversé Crystal Palace (3-2) jeudi. Un succès important pour l’équipe entraînée par Frank Lampard, qui prend quatre longueurs d’avance sur la zone rouge avant la dernière journée. Et qui assure son maintien dans l’élite. Bien sûr, ce résultat ne fait pas les affaires de la concurrence. A tel point que Leeds United, actuel 18e et premier relégable, ainsi que Burnley, 17e au classement, se demandent si Everton n’a pas triché.

En effet, plusieurs médias britanniques nous apprennent que les deux clubs ont envoyé un courrier à la Premier League pour demander une enquête indépendante sur les Toffees. Ces derniers sont suspectés de ne pas respecter les règles du fair-play financier. Il est vrai que sur les trois dernières années, Everton présente un déficit d’environ 440 millions d’euros, alors que la Premier League n’autorise qu’un bilan déficitaire à 105 millions d’euros. Mais en période de crise sanitaire, l’instance s’est montrée plus clémente, rappelle le porte-parole d’Everton.

Les Toffees sereins

« Nous avons travaillé avec la Premier League pour être sûrs que nous respectons les règles, s’est défendu le club suspecté, dans des propos relayés par Sky Sports. Nous sommes convaincus que nous avons respecté les règles. Les inspecteurs externes nous ont dit ce que nous pouvions et ne pouvions pas imputer à la pandémie. Si les clubs veulent engager une action en justice, c'est leur décision. » Bien sûr, ce genre de démarche n’aboutit jamais et ne fait que nuire à l’image des plaignants.