Euro : L’Italie revit, direction les demies

Euro : L’Italie revit, direction les demies

Partis forts, les Italiens ont ensuite tenu leur avantage jusqu’au bout face à la Belgique, qui peut une nouvelle fois nourrir des regrets (2-1). 

Italie bat Belgique 2-1

Buts pour l’Italie : Barella (31e), Insigne (44e)

But pour la Belgique : Lukaku (45e sp)

Ambiance plutôt terne à Munich pour ce qui était pourtant l’une des affiches de ces quarts de finale. La Belgique, victorieuse du Portugal au tour précédent, se présentant sans Hazard, blessé, mais avec De Bruyne. Cela ne permettait toutefois pas aux Diables Rouges d’être à l’aise. Le premier avertissement venait avec un but de Bonucci, finalement refusé par la VAR pour hors-jeu (13e). De Bruyne chauffait les gants de Donnarumma d’un magnifique enchainement ponctué par une frappe du gauche (24e), tandis que l’Italie prenait la mesure de la rencontre. Après une mauvaise relance défensive, Barella passait en force dans la surface, pour terminer d’une frappe croisée du droit avec l’aide du poteau pour ouvrir le score (1-0, 31e). La Nazionale était partie, et Insigne, qui venait de tenter sa chance, réussissait ce coup-ci son célèbre enroulé pour doubler la mise (2-0, 44e). Mais la Belgique réagissait juste avant la pause, Lukaku transformant un penalty provoqué par une faute légère mais réelle de Di Lorenzo sur Doku (2-1, 45e). 

La seconde période était beaucoup moins enlevée. Pendant longtemps, la Belgique ne parvenait pas à mettre le feu, malgré un Doku déchainé. Puis, au fur et à mesure que les Diables couraient après le score, l’Italie tenait de plus en plus solidement son avantage, quitte à casser le rythme jusqu’au bout. Suffisant pour valider le billet pour les demi-finales, où un autre choc les attend face à l’Espagne.