Arsenal, Chamakh ou Gignac en sauveur ?

Déçu par le rendement de son attaque depuis la blessure de Robin Van Persie, qui devrait manquer plusieurs mois de compétition, Arsène Wenger compte plus que jamais recruter un attaquant cet hiver. La presse anglaise n’a pas mis longtemps à réveiller la piste menant à Marouane Chamakh, même s’il parait presque impossible de voir l’attaquant marocain quitter des Girondins en tête du championnat et qualifié pour les 1/8e de finale de la Ligue des Champions six mois avant la fin de son contrat.  


En revanche, les pistes menant à Ruud Van Nistelrooy, quatrième attaquant du Real Madrid, et à André-Pierre Gignac pour l’été prochain, pourraient s’avérer plus sérieuses.