Perrin : « Il n’y a pas de crise »

Perrin : « Il n’y a pas de crise »

Photo Icon Sport

L’entraineur stéphanois a une nouvelle fois tenté de servir un discours rassurant après le revers concédé à domicile face à Boulogne (0-1), le troisième cette saison.

Assurés d’être déjà dans la charrette de la relégation à l’issue de cette 3e journée, les Stéphanois peuvent en tout cas s’appuyer sur le soutien de leur entraineur, à défaut de celui de leur public. Alain Perrin a tenu à souligner la performance collective de ses troupes et l’absence de réussite pour expliquer la défaite à domicile concédée ce samedi soir face au promu boulonnais.

 

« Vue la physionomie du match, en Angleterre, l'équipe serait sortie sous les applaudissements du public. Ce soir, je suis malheureux pour les joueurs qui ne sont pas récompensés de leurs efforts. Il faut continuer à travailler, mais le football c'est comme ça: ça ne se joue pas aux points et ce soir, nous perdons sur KO, sur un seul coup. Mais on ne peut pas reprocher aux joueurs de ne pas s'être battus. Si la crise existe à l'extérieur, elle n'existe pas à l'intérieur du club », a assuré Alain Perrin, qui devra tout de même s’attendre à un accueil musclé de la part des supporters lors de la reprise de l’entrainement la semaine prochaine.