ASSE : Trois pistes du mercato volent en éclats

ASSE : Trois pistes du mercato volent en éclats

Photo Icon Sport

L'AS Saint-Etienne va devoir faire un mercato malin, Claude Puel ayant surtout l'intention de dégraisser un effectif qu'il estimait trop large. Mais des pistes sont déjà à oublier.

Avant de savoir comment la saison se terminera, et surtout si elle se terminera, l’AS Saint-Etienne doit étudier son avenir. Même si la présence des Verts en Ligue 1 la saison prochaine doit encore se confirmer, l’ASSE étant 17e avant l’arrêt de la compétition, du côté de Claude Puel et de son staff on commence à regarder les possibles acquisitions à faire lors du mercato. Cependant, l’entraîneur de Saint-Etienne le sait, Roland Romeyer et Bernard Caïazzo ne lui signeront pas un chèque en blanc, et Claude Puel va devoir faire avec des moyens financiers modestes. De quoi déjà éteindre quelques rumeurs insistantes de ces dernières semaines.

Selon Le Progrès, il ne faut pas croire au Père Noël du côté de Geoffroy-Guichard, et certaines pistes relèvent du fantasme pur et en aucun cas d’une vraie piste pour l’AS Saint-Etienne. Et le quotidien régional de faire le tour de ces dossiers. « Au rayon arrivées, l’ASSE devra recruter malin, faute de gros moyens. On voit mal dans ces conditions comment elle pourrait s’offrir Alfredo Morelos, le buteur colombien pour lequel les Glasgow Rangers réclament plus de 20ME, Jean-Pierre Nsamé (attaquant des Young Boys de Berne) élu joueur de l’année en Super League ou le jeune meneur de jeu Adil Aouchiche, en fin de contrat au PSG. Très courtisé (Rennes, Lille, Bordeaux…), il ira au plus offrant pour sa prime à la signature et ça risque de monter haut », prévient Thomas Dutang, qui ne veut pas que les supporters de l’AS Saint-Etienne s’enflamment pour rien sur des joueurs qui ne viendront pas dans le Forez.