ASSE : Saint-Etienne accuse les forces de l'ombre

ASSE : Saint-Etienne accuse les forces de l'ombre

Photo Icon Sport

Après le match à huis clos infligé contre Nantes (0-2), l’AS Saint-Etienne va retrouver son public à Geoffroy-Guichard. Mais avec une certaine appréhension.

L’AS Saint-Etienne reste clairement dans le collimateur de la Ligue de Football Professionnel. A cause du feu d’artifice lancé contre le Paris Saint-Germain, le club stéphanois a reçu le FC Nantes dans un stade Geoffroy-Guichard à huis clos. Mais la sanction n’est pas totalement oubliée puisque la commission de discipline a également infligé un deuxième match à huis clos avec sursis. Autrement dit, un nouveau débordement face à Nîmes ce samedi et la même punition serait prononcée.

Du coup, le directeur général Xavier Thuilot tremble, lui qui estime que les relations entre le club et les supporters sont parasitées « avec l’émergence de tout un tas d’acteurs, les "y a qu’à, faut qu’on", des élus, des politiques, la Ligue aussi, des instances de supporters, les ministères… Souvent des acteurs lointains et invisibles qui ont complexifié notre travail, qui l’ont subtilisé, a dénoncé le dirigeant dans L’Equipe. Tout le monde donne son avis, met son grain de sel, mais quand il y a un problème au stade, c’est le club qui prend. Or, il doit être le seul à avoir la main et ne pas être entouré de spectres qui nous disent comment on doit faire notre travail. » Autant dire que la tribune présidentielle aura un œil sur le terrain, et l’autre sur les ultras…