ASSE : La vente s'accélère, bientôt le feu vert !

ASSE : La vente s'accélère, bientôt le feu vert !

Mise en vente, l’AS Saint-Etienne devrait bien changer de propriétaire dans les prochains mois. Le nouveau pensionnaire de Ligue 2 a avancé dans les discussions avec l'Américain David Blitzer, à la tête de la société Bolt Football Holding.

La relégation en Ligue 2 à peine actée dimanche dernier, Bernard Caïazzo et Roland Romeyer avaient tout de suite annoncé la couleur. Les deux propriétaires de l’AS Saint-Etienne avaient écrit un communiqué en laissant entendre que la vente du club était imminente. « Dans quelque temps, nous annoncerons une nouvelle importante concernant l’avenir du club et le nôtre, prévenaient les deux dirigeants. Une page essentielle de notre vie se tournera mais nous plaçons au-dessus de tout l’institution ASSE qui retrouvera très vite, nous en sommes convaincus, le chemin de l’élite. »

On comprenait alors que les échanges avec David Blitzer, à la tête de la société Bolt Football Holding, avançaient dans la bonne direction. Une tendance d’abord confirmée par le journaliste Romain Molina. Puis par Manu Lonjon sur Twitter. « Les émissaires de Bolt Football Holding réalisent actuellement un audit global de l’ASSE », a indiqué l’insider sur le réseau social. Preuve que l’homme d’affaires américain a entamé la dernière ligne droite avant le rachat des Verts. D’ailleurs, le co-propriétaire de Crystal Palace a déjà prévu des changements au sein du club stéphanois.

D’autres changements à prévoir après Batlles

Manu Lonjon parle effectivement d’un « remaniement important » si la vente se conclut. « Les choses sont en cours. Clairement », insiste le spécialiste, confiant quant à la fin des négociations. C’est donc sous pavillon américain que l’AS Saint-Etienne devrait entamer la saison prochaine en Ligue 2. Reste à savoir quels seront les changements opérés par la future direction. Cette dernière a peut-être validé cette semaine la nomination de l’entraîneur Laurent Batlles, successeur de Pascal Dupraz qui n'a pas été conservé à la fin de son contrat.