ASSE : Caïazzo à Dubaï, l'AS St-Etienne bientôt vendue ?

ASSE : Caïazzo à Dubaï, l'AS St-Etienne bientôt vendue ?

Photo Icon Sport

Tandis que des rumeurs circulent depuis quelques semaines sur la nécessité de renflouer les finances de l'AS Saint-Etienne, Bernard Caïazzo est actuellement à Dubaï.

Deux ans après avoir refusé de céder l’AS Saint-Etienne à Peak6, un fonds d’investissement américain, les dirigeants stéphanois sont visiblement en quête d'un nouveau financier capable d’apporter des moyens économiques aux Verts, lesquels en manquent cruellement. Et Bernard Caïazzo ne se cache pas, puisque le co-président de l’ASSE a été filmé lors de sa visite au ministère des sports de Dubaï, où il a rencontré le secrétaire général du Dubaï Sports Council. Selon Le Progrès, si cette venue de Bernard Caïazzo dans les Emirats n’est pas destinée à vendre directement tout ou partie de l’AS Saint-Etienne, l’idée est quand même très sérieusement dans l’air du côté de l’Etrat. Les dirigeants stéphanois auraient un plan en tête pour arriver à cette session.

Et le quotidien régional d’afficher la couleur. « Selon nos informations, le but serait d’ici deux ans de créer un réseau mondial de partenaires clubs pour favoriser ensuite l’arrivée d’investisseurs. Minoritaires comme le souhaite le board stéphanois ou pour une cession à un nouveau propriétaire, qui paraît plus plausible ? Après l’échec du rachat par un fonds de pension américain il y a dix-huit mois, et la crise sanitaire qui a fortement plombé les comptes du club stéphanois et de l’ensemble du football français, la drague des riches mécènes est plus que jamais lancée », explique Le Progrès, qui précise qu’après Dubaï, Bernard Caïazzo va aller au Qatar, pays de son grand ami Nasser Al-Khelaifi. De quoi relancer toutes les supputations sur l'avenir capitalistique de l'AS Saint-Etienne au moment même où sportivement Claude Puel est contraint de composer avec un effectif très jeune, ce qui se ressent au classement de Ligue 1.