ASSE : Aulas et son Parc OL rendent Caïazzo jaloux

ASSE : Aulas et son Parc OL rendent Caïazzo jaloux

Photo Icon Sport

Qualifiée pour la phase de groupes de l'Europa League, l'AS Saint-Etienne souhaite continuer à grandir, quitte à copier son grand rival.

Car le club stéphanois ne s'interdit pas de prendre exemple sur l'Olympique Lyonnais, notamment sur la qualité de son centre de formation. Mais ce n'est pas tout. L'ASSE envisage également de devenir propriétaire de son stade Geoffroy-Guichard, soit la seule solution pour augmenter le budget stéphanois selon Bernard Caïazzo, dont le discours ressemble à celui de son homologue Jean-Michel Aulas.

« Ces dernières années, on a terminé en moyenne quatrième du championnat, mais on n’est pas encore un club de Ligue des Champions. La solution passe par une augmentation du budget qui se situe actuellement à 70 millions d’euros, a confié le co-président de l'ASSE dans Les Echos. (...) Une vingtaine de millions de plus nous permettraient d’acheter quatre à cinq joueurs supplémentaires et nous assureraient d’être sur le podium. (...) Cette progression passe par l’acquisition du stade Geoffroy-Guichard qu’on n’utilise en moyenne que 24 jours par an. Tout en versant une redevance de 1,3 million d’euros. »

L'aide du gouvernement

A noter que Saint-Etienne avait tenté de construire son stade avant de se heurter au refus du maire de l'époque qui avait opté pour la rénovation du Chaudron. Mais dans la mesure où le Secrétaire d’État aux Sports, Thierry Braillard, va déposer un projet de loi pour inciter les clubs de Ligue 1 à devenir propriétaires de leur enceinte, l'initiative de l'ASSE pourrait aboutir. Ainsi, le club ouvrirait son capital aux supporters. Seul problème, la ville de Saint-Etienne ne souhaite pas vendre Geoffroy-Guichard. Un obstacle pour le moment infranchissable.