ASSE : 200ME, ticket minimum pour acheter St-Etienne

ASSE : 200ME, ticket minimum pour acheter St-Etienne

Icon Sport

Mise en vente par Roland Romeyer et Bernard Caïazzo, l'AS Saint-Etienne ne sait pas de quoi son avenir sera fait. Du côté des Verts, les choses sont claires, l'ASSE ne sera pas cédée à un investisseur qui n'a pas les moyens de redonner son lustre d'antan à Sainté.

Les deux présidents des Verts sont très discrets dans les médias depuis des mois, et c’est à travers un communiqué qu’ils ont annoncé ce que de nombreux supporters de Sainté attendaient, à savoir la mise en vente de l’ASSE. Depuis, c’est le secret absolu qui entoure cette opération, même si ici ou là des repreneurs veulent sortir du bois sans toutefois sembler avoir ce qu’il faut sur le plan financier pour relancer Saint-Etienne. Car si la valeur du club du Forez ne dépasse pas réellement 20ME compte tenu de l’état de ses finances, le repreneur ne pourra pas se contenter de juste faire une offre sans pouvoir injecter ensuite énormément d’argent. Même si l’on ne sait pas encore sir l’AS Saint-Etienne a reçu le moindre dossier d’un candidat, le site Peuple-Vert.fr indique ce samedi que Roland Romeyer et Bernard Caïazzo ont fixé la barre à une hauteur très élevée.

Reste à savoir si cela n’est même pas trop élevé au moment où l’ASSE est au creux de la vague sportivement et dans le trou financièrement. Le média spécialisé évoque un montant de 200ME pour celui qui voudra s’offrir le club. « Il ne s'agira donc pas de proposer un chèque de rachat sans ressources supplémentaires. Pour cela, il semble difficile d'imaginer un investissement en deçà de 200 millions d'euros. Qui à ce jour dispose en France d'une telle somme à injecter dans un club de football ? Bien peu de personnes ou entreprises. Voilà pourquoi les montages locaux ont peu de chance d'aboutir », prévient Peuple Vert, qui pense que seul un énorme investisseur pourra s’offrir l’AS Saint-Etienne, et probablement pas tricolore malgré ce que certains supporters espéraient.