OM : Il quitte Marseille surmotivé, et ce n'est pas Mitroglou

OM : Il quitte Marseille surmotivé, et ce n'est pas Mitroglou

Photo Icon Sport

Après la signature de l’attaquant Mario Balotelli, l’Olympique de Marseille n’a pas réussi à trouver le deuxième renfort attendu.

Résultat, malgré ses prestations souvent décevantes, Jordan Amavi n’aura pas de véritable concurrent jusqu’à la fin de la saison. Même le jeune Christopher Rocchia ne pourra plus lui faire de l’ombre. En effet, le minot a été prêté à Sochaux cet hiver. Il faut dire que son temps de jeu se résumait à une petite apparition en Ligue 1 cette saison. D’où l’enthousiasme affiché lors de sa présentation.

« J'envisage ce prêt comme une chance parce qu'à l'OM je n'ai pas eu de temps de jeu, a regretté Rocchia. Grâce à Sochaux, je vais pouvoir prendre de l'expérience, du temps de jeu, de la visibilité, le tout dans un grand club. J'ai des choses à prouver envers mon club formateur. Bien sûr que ça compte. Le rêve d'un jeune Marseillais est de jouer avec l'OM. Partir à Sochaux est donc une chance, je vais pouvoir montrer à l'OM de quoi je suis capable. Je vais bosser dur et revenir plus fort. »

Rocchia l’a mal vécu

Motivé, l'Olympien garde quand même une certaine rancune envers le coach Rudi Garcia. « Ce n'est pas simple de se lever le matin et de se dire que la hiérarchie ne va pas changer, même si dans ma tête j'avais envie que ça change et que je bossais pour. Je me suis rendu compte que c'était bloqué, qu'il fallait partir, a-t-il raconté. Je ne pouvais pas forcer le destin, mais aller voir ailleurs et prendre de l'expérience. La vérité, ce sont les matchs, pas les entraînements. » En Ligue 2, Rocchia jouera enfin autre chose que de simples oppositions à la Commanderie.