SRFC : Une heure de recadrage ! Létang a dégonflé les melons

SRFC : Une heure de recadrage ! Létang a dégonflé les melons

Photo Icon Sport

Seulement seizième de Ligue 1 après huit journées, le Stade Rennais n’a pas profité de l’Europa League pour relever la tête. Les hommes de Sabri Lamouchi se sont inclinés à Astana (2-0) jeudi au terme d’une prestation très décevante.

Et le mot est faible compte tenu de la colère d’Olivier Létang au coup de sifflet final. Selon les informations du quotidien Ouest-France, le président du club breton a débarqué dans le vestiaire pour n’en sortir qu’une heure plus tard ! Heureusement pour eux, les joueurs n’ont pas eu droit à un monologue. Mais le dirigeant a quand même lâché quelques phrases cinglantes. « Certains se prennent pour d’autres », a critiqué Létang, qui n’a ps hésité à cibler certaines individualités comme Romain Del Castillo et James Léa-Siliki pour son manque d’implication dans le repli défensif.

« Aujourd’hui, ce n’est pas parce qu’on est Rennes et qu’on a fini cinquième du championnat la saison dernière que l’on va gagner des matchs sans les jouer », a lâché le patron du Stade Rennais, qui n’a pas laissé le choix à son équipe avant le déplacement à Monaco. « Dimanche, je veux voir des hommes qui vont à la guerre, pas des joueurs de foot, a-t-il prévenu. Ce sera un duel entre deux équipes en difficulté. Celui qui perd va passer une trêve très négative. » Autant dire que les Rennais n’ont pas intérêt à poursuivre leur série de quatre matchs sans victoire en L1.