Verratti : « Le foot, c’est tout pour moi »

Verratti : « Le foot, c’est tout pour moi »

Photo Icon Sport

Auteur de sa meilleure saison avec le Paris SG, Marco Verratti a marqué les esprits, au point de se retrouver dans les finalistes pour le titre de meilleur joueur de la Ligue 1. S’il n’a pas remporté le Trophée, l’Italien est devenu l’incontournable rampe de lancement du club de la capitale, même s’il a parfois cruellement manqué à son équipe. Ce fut le cas à Barcelone, encore et toujours à cause d’une suspension pour une accumulation de cartons jaunes, preuve que cela n’arrive pas seulement en Ligue 1. Et pourtant, l’ancien joueur de Pescara assure avoir muri à ce sujet, même s’il est toujours autant cartonné par les arbitres

Les arbitres tentent de calmer Verratti avec un jaune

« Cette année ça va beaucoup mieux. Les années précédentes, c'est vrai que j'étais plus impulsif et que je contestais. Mais c'est parce que le foot c'est tout pour moi. Ce qui se passe au foot ça influe sur mon humeur toute la semaine. Quand je perds un match, je suis mal toute la semaine et donc je pouvais réagir avec les arbitres. Mais je crois qu'ils ont compris que je n'étais pas un joueur méchant ou un joueur qui ne les respecte pas. C'est vrai qu'en fin de saison, j'ai pris beaucoup d'avertissements après ma première ou ma deuxième faute. Peut-être qu'ils pensaient qu'avec ça je serais plus tranquille pour la suite de la partie », a tenté d’expliquer l’AFP un Marco Verratti qui estime, lui, que les arbitres n’ont pas vraiment changé et sont toujours sans pitié à son égard