Serge Aurier au PSG, Paris est chaud bouillant !

Serge Aurier au PSG, Paris est chaud bouillant !

Icon Sport

Alors que Periscope vient de disparaître, Serge Aurier pourrait réapparaître au Paris Saint-Germain la saison prochaine. Le défenseur de Tottenham est une priorité de Pochettino.

Cinq ans après un incroyable dérapage dans une vidéo diffusée sur Periscope, un réseau social propriété de Twitter qui a fermé ses portes cette année, Serge Aurier va probablement reprendre l’Eurostar afin de rejoindre le Paris Saint-Germain en provenance de Tottenham, où il avait été transféré en 2017. Ce soir-là, le défenseur ivoirien avait salement parlé de Laurent Blanc, alors entraîneur du PSG, et de certains de ses coéquipiers. L'affaire avait fait un bruit énorme. Mais les années ont passé, et Serge Aurier s’est assagi en signant chez les Spurs, où il a eu l’occasion de briller, du moins lorsque Mauricio Pochettino en était l’entraîneur. Et à un peu plus d’un an de la fin de son contrat avec le club londonien, le latéral droit, qui est titulaire sous les ordres de José Mourinho, est très proche d’un retour à Paris selon Le Parisien.

Aurier préféré à Florenzi par le PSG ?

A la demande Mauricio Pochettino, les dirigeants du PSG sont prêts à faire une offre à Tottenham pour Serge Aurier, un défenseur qui est resté proche de l'actuel président parisien. « La décision semble faire l’unanimité au sein du club, de l’entraîneur à Leonardo, le directeur sportif, en passant par Nasser Al- Khelaïfi, le président. Il était même déjà sur les tablettes du club lors du dernier mercato d’été », explique Dominique Sévérac, qui précise que les choses vont dans le bon sens, même si le Paris Saint-Germain a encore des décisions à prendre concernant le poste de latéral droit. Alessandro Florenzi est en effet prêté au PSG par la Roma et rien n’a encore été décidé concernant l’international italien dont l’option à 9 millions d’euros est intéressante. Les deux dossiers sont donc liés, mais pour l’instant c’est clairement l’option Serge Aurier qui l’emporte, l’international ivoirien de 28 ans étant plus proche jamais que d’un incroyable come-back à Paris. Les « fiottes » et les « guez » n'ont qu'à bien se tenir.