PSG : Réunion historique zappée, Neymar n'aurait pas aimé

PSG : Réunion historique zappée, Neymar n'aurait pas aimé

Photo Icon Sport

Capable d’exécuter quelques coups de génie en ce qui concerne les achats, Leonardo n’a pas encore réussi à briller dans le sens inverse.

Très peu de prolongation, et donc des départs en fin de contrat comme cet été. Mais la saison prochaine, le directeur sportif parisien sera littéralement attendu au tournant avec les deux énormes dossiers que sont Kylian Mbappé et Neymar. Si le PSG va beaucoup miser sur son discours et ses offres pour convaincre le Français de rester dans la capitale, le feuilleton Neymar a vacciné les dirigeants parisiens. Ainsi, une réunion au sommet était prévue courant mars pour faire le point sur la situation du numéro 10 du Paris SG. Tout est tombé à l’eau avec la pandémie de Covid-19, affirme L’Equipe, pour qui ce point avec le clan Neymar était pourtant jugé comme crucial. Il s’agissait tout simplement de la première réunion de ce type depuis l’arrivée du « Ney » en provenance de Barcelone en 2017.

Les deux premières années avaient été marquées par des blessures, puis le fameux épisode de sa volonté de revenir au Barça avait climatisé tout le monde au club. Au printemps, l’ancien prodige de Santos revenait bien, et commençait à dépasser la moitié de son contrat. A la prochaine occasion, même si Neymar se veut rassurant et avoue enfin se sentir très bien au PSG, le discours pourrait être beaucoup moins aguicheur qu’avec Kylian Mbappé. En effet, les dirigeants du Paris SG vont lui signifier que, prolongation ou pas, ils ne laisseront pas partir gratuitement Neymar en 2022. Résultat, s’il ne trouve pas d’accord d’ici un an, il sera vendu en 2021 pour deux raisons : le Qatar n’a aucune envie de passer pour une simple banque, et entend prouver qu’il peut acheter des joueurs très chers, mais aussi les revendre ensuite. Ensuite, plus que l’image, le PSG n’entend pas se passer d’une vente à plus de 100 ME pour les besoins du fair-play financier. Autant dire que, si l’été 2020 s’annonce plutôt tranquille, l’année suivante sera bouillante.