PSG : Pochettino et l'Emir du Qatar, un incroyable secret

PSG : Pochettino et l'Emir du Qatar, un incroyable secret

La nomination de Pochettino au poste d'entraîneur du Paris Saint-Germain est imminente, mais pour le coach argentin le deal avec le PSG était déjà acté depuis plusieurs semaines.

Dans l’attente d’un accord imminent entre les avocats de Thomas Tuchel et du PSG, Mauricio Pochettino peut déjà préparer le premier match de « son » Paris Saint-Germain, ce sera le mercredi 6 janvier à Geoffroy-Guichard à l’AS Saint-Etienne. Mais nul doute que l’entraîneur argentin a une très longue avance dans la connaissance de son groupe et de ce qu’il va mettre en place dans la capitale, car comme l’explique Le Parisien, l’ancien coach des Gunners savait depuis plusieurs semaines que la messe était dite et que Thomas Tuchel allait rapidement lui céder sa place sur le banc du PSG. C’est au coeur de l’automne que tout s’est joué du côté de Doha, et cette fois le secret a été très bien gardé par les personnes concernées, preuve que les leçons du passé avaient été retenues.

L'Émir en personne a choisi Pochettino

Car l’Émir du Qatar n’a pas du tout aimé la séquence initiée par Thomas Tuchel à la fin du mercato, lorsqu’il avait critiqué la direction du Paris Saint-Germain et la gestion du club. Et la décision est prise de préparer la succession sans traîner. Trois noms sont sur les tablettes, Massimiliano Allegri, Thiago Motta enfin Mauricio Pochettino. Ce dernier fait le déplacement à Doha afin de rencontre l’Émir, et le choix a été radical et rapide. « Devant le patron ultime du PSG, l'Argentin séduit et fait forte impression. Sa vision du jeu, du football, des joueurs, tout y passe et l'Argentin commet un sans-faute, exposant avec succès ses convictions. D'outsider, il passe rapidement à favori et il finit par emporter alors le morceau (...) A Paris, l'entourage de Nasser Al-Khelaïfi laisse filtrer l'idée que l'arrivée de Pochettino revient au président seul. L'avis de l'actionnaire, très impliqué dans la vie du PSG, s'est révélé décisif », explique Dominique Sévérac. Du côté du Parc des Princes et du Camp des Loges, Thomas Tuchel n’a pas eu la moindre fuite concernant ce qu’il se tramait dans son dos. Et lorsque le coach allemand a appris la semaine passée de la bouche de Leonardo qu’il était viré, sa surprise a été colossale. Pourtant, depuis plusieurs semaines, Mauricio Pochettino avait été choisi.