PSG : Paris envoie valser son cadeau, Reims ne s’en remet pas

PSG : Paris envoie valser son cadeau, Reims ne s’en remet pas

Photo Icon Sport

Si le Paris Saint-Germain compte soigner son image en France, ce geste ne l’aidera sûrement pas.

En cas de sacre de l’équipe de France, le Stade de Reims avait promis un Jérobam de champagne (3 litres) aux champions du monde de passage à Auguste-Delaune cette saison. A cause de leurs absences, Nabil Fekir, Djibril Sidibé, Adil Rami et Florian Thauvin n’ont pas pu en profiter, contrairement au gardien Steve Mandanda. Vendredi soir, c’est donc au tour des Parisiens Alphonse Areola, Presnel Kimpembe et Kylian Mbappé d’être honorés. Seulement voilà, le Paris Saint-Germain a recalé Jean-Pierre Caillot.

« Au Stade de Reims, on essaie toujours de faire ce qu’on dit. Fiers de nos champions du monde, nous avions décidé de les honorer à notre manière. Le Marseillais Steve Mandanda a parfaitement joué le jeu. Las, les contacts avec les dirigeants du PSG se sont heurtés à une fin de non-recevoir, a regretté le président rémois dans L’Union. Tout cela me déçoit. D’autant que nous avions pris toutes les précautions pour ne pas aller à l’encontre des enjeux commerciaux du PSG. » Mais pourquoi Paris a-t-il refusé ?

Le prétexte du PSG

« Je n’en sais rien. On nous a d’abord dit : "Pas de photo." Puis que les joueurs ne posent pas avec un champagne d’une marque différente que celle utilisée au PSG, ce qui peut s’entendre. Mais lorsque nous avons accepté de poser avec cette marque, le PSG a carrément refusé. En fait, ce n’était donc qu’un prétexte, a raconté Caillot. J’ai toujours prôné la sagesse, l’ouverture, l’amitié entre dirigeants. Le Stade de Reims, club de football, est aussi un vecteur de communication fondé sur des valeurs qui se partagent. C’est dommage. » Pas très classe de la part du champion de France…