PSG : Paris a perdu 200ME, le Qatar ne rigole plus

PSG : Paris a perdu 200ME, le Qatar ne rigole plus

Photo Icon Sport

Le Paris Saint-Germain a bel et bien perdu 200ME en raison de cette fin de saison tronquée. Et le club de la capitale n'échappera pas à une cure d'austérité.

Le PSG a beau avoir des moyens financiers colossaux, la crise n’épargne pas le club de la capitale, et pas question pour le Qatar d’injecter des fonds sous peine de voir l’UEFA pointer le bout de son nez et se fâcher. Alors, le Paris Saint-Germain va devoir faire attention à son budget, la signature de Mauro Icardi étant probablement la dernière dépense énorme de ce mercato estival 2020. Leonardo le reconnaît le choc est brutal, d’autant plus qu’on ne sait pas réellement quand les clubs de football pourront compter sur l’intégralité des recettes commerciales, liées à la présence de supporters dans les stades. Et le directeur sportif brésilien du PSG d’évoquer cette époque compliquée pour son club.

Avouant avoir le moral en berne en raison des drames provoquées par l’épidémie de coronavirus, Leonardo admet aussi que la fête est finie concernant les transferts colossaux, du moins pour l’instant. « Je ne crois pas qu’il y aura des transferts de 100ME, personne ne peut dépenser de grosses sommes, même nous. Au PSG on va avoir des pertes très importantes, de l’ordre de 200ME (…) La situation est compliquée. Les revenus que le PSG a su se créer vont aussi être impactés la saison prochaine s’il y a des matchs à huis clos ou des formules de compétition différentes. Il vaut mieux rester calme en ce moment. On a fait Mauro Icardi parce qu’on devait lever l’option d’achat, mais là ce n’était peut-être pas le moment. On doit tout calculer », a confié, dans le Journal du Dimanche, Leonardo, qui sait cependant que le Paris Saint-Germain n’est pas en danger là où d’autres clubs français sont dans le dur suite à cet arrêt du football.