PSG : Mbappé à Madrid, ce détail très gênant pour le Qatar !

PSG : Mbappé à Madrid, ce détail très gênant pour le Qatar !

La première offre du Real Madrid pour faire craquer le Paris Saint-Germain n'a pas fait mouche et pour l'instant Kylian Mbappé reste au PSG. Mais la star française a rappelé une promesse faite par le Qatar.

La presse sportive espagnole sort l’artillerie lourde au lendemain de l’annonce de 160 millions d’euros transmise par le Real Madrid au Paris Saint-Germain pour recruter Kylian Mbappé. Même si Nasser Al-Khelaifi a balayé d’un revers de la main cette offre, ce que le patron du PSG avait déjà fait savoir il y a deux semaines lors de la présentation de Lionel Messi, Florentino Perez va revenir à la charge avec cette fois près de 200 millions d’euros. Un montant colossal pour l’attaquant français qui est dans sa dernière année de contrat avec le vice-champion de France. Et du côté des Merengue, on pense que Kylian Mbappé a un atout majeur dans les mains.

Le quotidien Marca, qui rappelle au passage que Mbappé a refusé toutes les offres de prolongation transmises par Nasser Al-Khelaifi, affirme que le clan Mbappé n’a pas manqué de rappeler une promesse faite en 2017 par le dirigeant qatari du Paris Saint-Germain. Lors du transfert de Kylian Mbappé de l’AS Monaco au PSG, l’international tricolore aurait eu un accord verbal d’avoir la possibilité de signer au Real Madrid si la Casa Blanca faisait une offre convenable d’ici la fin de son contrat en 2022. Et c’est cette promesse que Kylian Mbappé aurait récemment rappelée à Nasser Al-Khelaifi, histoire de le placer devant ses responsabilités au moment même où Madrid a mis 160 millions d’euros sur la table.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Kylian Mbappé (@k.mbappe)

Cette version semble toutefois remise en cause par Le Parisien, qui affirme de son côté que Kylian Mbappé n'a pas du tout l'intention de s'opposer au choix du Paris Saint-Germain, quoi que disent les médias espagnols. « En tout état de cause, Kylian Mbappé n’a pas prévu d’aller au clash avec son employeur. La balle est dans le camp des dirigeants du PSG, et il les laisse faire », précise le quotidien francilien, qui admet que tout est possible d'ici le 31 août minuit, mais que ce sera uniquement au libre arbitre de Nasser Al-Khelaifi et de l'Emir du Qatar qui a un oeil plus qu'attentif sur ce dossier.