PSG : Les Parisiens flippaient de se blesser contre Nice

PSG : Les Parisiens flippaient de se blesser contre Nice

Samedi après-midi, le PSG a eu toutes les peines du monde pour s’imposer face à l’OGC Nice au Parc des Princes (2-1).

En maîtrise lors de la première mi-temps, les hommes de Mauricio Pochettino ont concédé de nombreuses occasions après le repos. Après l’égalisation de Ronny Lopes, le PSG était même tout proche de concéder un seconde but par Gouiri, mais la barre transversale a sauvé Keylor Navas. Sur son blog, Pierre Ménès a livré son analyse de cette courte victoire parisienne. Et pour le consultant de Canal +, il n’y a pas grand-chose de positif à retirer de cette partie, hormis qu’il n’y a pas de nouvelle blessure à déplorer après les bobos de Di Maria contre l’OM et de Neymar à Caen.

« Que le PSG n’ait pas été bon, c’est une affaire entendue. Maintenant, est-ce parce qu’ils ne sont globalement pas bons depuis le début de la saison ? Parce qu’ils ont perdu Di Maria, Verratti et Neymar en deux rencontres ? Parce qu’ils ont joué sur la pointe des pieds à trois jours du match à Barcelone ? Je pense qu’il y a un peu de tout ça. Toujours est-il que ce match des Parisiens ne m’a pas emballé, entre une première mi-temps plutôt maîtrisée et marquée par l’ouverture du score de Draxler qui a repris un tir d’Icardi sur le poteau à la suite d’un bon centre de Kehrer - tout arrive - et un second acte pathétique où les Niçois ont montré un visage que je leur ai rarement vu cette saison (…) Paris était balloté et n’existait plus au milieu. Et il a fallu une très belle action de la ligne d’attaque parisienne, avec un bon centre de Mbappé, une remise intelligente et acrobatique d’Icardi pour la tête de Kean, pour que Paris l’emporte et prenne trois points importants dans une saison où le titre est encore loin d’être acquis - voire en danger » a jugé Pierre Ménès, pas convaincu par le PSG à trois jours du déplacement crucial sur la pelouse de Barcelone en Ligue des Champions.