PSG : Le Qatar va acheter Barcelone, scandale en Espagne

PSG : Le Qatar va acheter Barcelone, scandale en Espagne

Icon Sport

Outre des joueurs, le PSG cherche des clubs satellites cet été. Après que la piste menant au SC Braga ait été refroidie, le club parisien regarde du côté de l'Espagne. L'Espanyol Barcelone est en vente et suscite l'intérêt de Doha, le Barça va adorer. 

Plus qu'un assemblage de stars dans le onze titulaire. Le PSG veut poursuivre la construction de son projet sur le plan européen. Luis Campos et Antero Henrique doivent investir les marchés des pays européens limitrophes de la France. Il faut constituer un réseau plus solide et cela passe par l'acquisition et le partenariat avec des clubs plus modestes. Les Parisiens veulent suivre le modèle mis en place par Manchester City et se créer un réseau de clubs satellites, qui permettra aussi de donner du temps de jeu aux meilleures pépites, souvent lassées d'attendre sur la touche. Le SC Braga a d'abord été approché, mais les dernières déclarations du président du club portugais ferment la porte sur une arrivée du quatrième du championnat portugais dans le giron du PSG.

QSI candidat au rachat de l'Espanyol Barcelone

En parallèle de ce dossier très complexe, le club parisien continue d'explorer d'autres pistes pour étoffer son réseau. La plus chaude mène à Barcelone, non pas au FC Barcelone mais plutôt à l'Espanyol. En effet, le second club de la cité catalane a été mis en vente par les Chinois du Rastar Group qui le détiennent depuis 2015 et il était tentant pour le PSG de venir s'offrir une équipe si proche du Barça, et qui plus est dans une Liga où Javier Tebas crache régulièrement sur Paris et le Qatar. 

Selon Marca, le fonds propriétaire du PSG, Qatar Sport Investments, a fait une offre pour racheter l'Espanyol. Sur ce dossier, les Qataris ne seraient pas seuls. En effet, une autre offre venue d'Amérique du Nord est aussi évoquée par le quotidien sportif espagnol. L'Espanyol Barcelone représente une belle alternative pour le PSG. Le club catalan est un solide pensionnaire de Liga, n'ayant connu qu'une saison de deuxième division sur les 25 dernières années. Il serait un cadre idéal pour laisser s'épanouir les jeunes talents parisiens. Rien ne dit toutefois que le PSG abandonne la piste Braga dans le même temps. Un partenariat avec les Portugais et le rachat du club catalan peuvent se faire, ce qui permettrait de suivre les pas de Manchester City, lequel possède douze clubs dans le monde dont Gérone en Catalogne ou Troyes en Ligue 1.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Paris Saint-Germain (@psg)

Tandis que l'UEFA bataille contre la Super League, les états du Moyen-Orient continuent à s'offrir des joueurs et des clubs, ce n'est pas demain que le FC Barcelone et le Real Madrid vont se calmer face notamment au Paris Saint-Germain, accusé de pourrir le football européen. En 2017, face à une première vague de rage suite au transfert de Neymar, Nasser Al-Khelaifi avait lancé aux journalistes espagnols : « On respecte tout le monde. On doit respecter la transparence pour ce transfert avec l’UEFA. Tout ce que l’on a fait était transparent, c'est légal, donc je ne suis pas dérangé par qui que ce soit. Une violation du fair-play financier ? Aller donc boire un café. » Rendez-vous à une buvette de l'Espanyol Barcelone.