PSG : Le fair-play financier ? « Allez prendre un café » répond Al-Khelaïfi

PSG : Le fair-play financier ? « Allez prendre un café » répond Al-Khelaïfi

Photo Icon Sport

Après le coup de la tisane, voici le café. Très heureux de présenter Neymar à la presse ce vendredi, Nasser Al-Khelaïfi s’est aussi montré très ferme sur les volets financiers de l’affaire. Le montant du transfert, la valeur du joueur, son salaire, le président parisien s’est défendu bec et ongles sur le coté « raisonnable » de ce dossier par rapport à l’économie du football et les revenus qu’il pouvait générer. Alors, quand le dirigeant qatari a été interrogé sur une éventuelle sanction du fair-play financier si jamais le PSG ne parvenait pas à équilibrer ses comptes, la réponse a été aussi cinglante qu’amusante.

« Peut-être que le transfert est cher aujourd'hui, mais ce ne sera peut-être plus le cas dans deux ans... C'est un projet. On veut associer la marque Neymar et celle du PSG. C'est un transfert fantastique. Le Fair play financier ? On a été transparent dès le début avec l'UEFA. Je n'ai pas de problème avec cela. Ceux qui s'inquiètent de cela, allez prendre un café, soyez tranquilles à ce sujet », a livré Nasser Al-Khelaïfi, qui en profite donc pour glisser un petit message aux dirigeants espagnols qui s’offusquent de ce transfert pourtant à la hauteur de la clause libératoire placée par le FC Barcelone.