PSG : La promesse faite à Mbappé, le Qatar joue gros !

PSG : La promesse faite à Mbappé, le Qatar joue gros !

Icon Sport

En prolongeant son contrat au PSG cet été, Kylian Mbappé a obtenu la promesse qu’il sera autorisé à disputer les JO de Paris en 2024.

En marge des négociations avec le Paris Saint-Germain pour sa prolongation de contrat jusqu’en juin 2025, Kylian Mbappé n’a pas oublié de parler des Jeux Olympiques de Paris avec Nasser Al-Khelaïfi. Et pour cause, l’attaquant du PSG a fait de cet évènement planétaire un objectif. Comme il l’a indiqué à plusieurs reprises par le passé, le champion du monde 2018 veut disputer les Jeux Olympiques avec la France, à Paris en 2024. Cela devrait être possible puisque selon les informations de L’Equipe, ce point crucial a été négocié entre le PSG et le clan Mbappé lors des négociations pour sa prolongation de contrat cet été. Il n’y a en revanche aucune clause écrite et signée à ce sujet dans le contrat de Kylian Mbappé au PSG.

 Le PSG promet les JO de Paris à Mbappé

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Kylian Mbappé (@k.mbappe)

Le buteur tricolore de 23 ans a dû se contenter d’une promesse orale des dirigeants qataris, lesquels ont assuré à Kylian Mbappé qu’il sera autorisé à disputer les Jeux Olympiques de Paris lors de l’été 2024. Le média indique par ailleurs que les dirigeants du Real Madrid ont également discuté de ce point avec Kylian Mbappé lors des négociations estivales, sans que l’on sache si le club merengue était prêt à libérer l’ancien Monégasque pour les JO. Si cet élément n’a sans doute pas été décisif dans le choix de Kylian Mbappé de prolonger au PSG, nul doute qu’il a contribué à placer le club de la capitale française dans une bonne position dans l’esprit du joueur.

Reste maintenant à voir si le Paris Saint-Germain, qui n’a aucune obligation de libérer ses éléments pour des évènements tels que les Jeux Olympiques, tiendra sa promesse en ce qui concerne Kylian Mbappé en 2024. A priori, il n’y a aucune raison que cela ne soit pas le cas. Contrairement au rendez-vous de Pékin il y a un an, l'évènement sera énorme en France dans deux ans. L'attaquant champion du monde en 2018 en sera l'une des têtes d'affiche, par ses performances attendues sur le terrain, mais aussi par sa réputation et son aura qui dépasse de très loin le cadre du football. Si le Qatar a souvent été invité à afficher sa fermeté auprès de ses joueurs et des contrats qui sortent du cadre du PSG, il va certainement devoir lâcher la corde sur ce point précis. Et dans le cas contraire, nul doute que cela pourrait faire beaucoup de bruit. Un peu trop pour QSI qui cherche avant tout à garder une image lisse et très amicale avec la France.