PSG : « L’apothéose de la nullité », Pierre Ménès se lâche sur Neymar

PSG : « L’apothéose de la nullité », Pierre Ménès se lâche sur Neymar

Neymar a un énorme coup de blues, et cela se voit sur le terrain. Pierre Ménès confirme que le niveau du numéro 10 du PSG est loin d'être celui espéré. 

De retour seulement en fin de semaine en France, Neymar n’a pas prolongé ses vacances au Brésil. Simplement, le calendrier international est sans pitié, et commence à ressembler à celui du rugby, quand le championnat de France se déroule en même temps que les matchs des sélections. Au pays, Neymar n’a pas été épargné pour ses récentes prestations ou même ses déclarations, et les fans de la Seleçao se demandent même si le joueur du PSG est vraiment encore motivé par le fait de jouer au football. En France, ce n’est pas aussi violent, mais les consultants n’épargnent pas le numéro 10 parisien. Ce dernier a fait part de son mal-être et de son manque d’envie de prolonger sa carrière encore des années. Cela peut se comprendre, mais il faudrait déjà que Neymar retrouve un niveau digne de celui pour lequel il est payé. Dans une tribune sur sa plateforme, Pierre Ménès a surtout rappelé à quel point le Brésilien du PSG était tombé bas dernièrement. 

Neymar n’est plus heureux sur un terrain

« Alors, voilà que Neymar a le blues. Je ne suis pas totalement étonné car Neymar m’inquiète depuis la fin de la saison dernière. Il n’a plus cette joie de vivre, cet enthousiasme, cette vivacité de courses mais aussi technique et d’esprit. Depuis la reprise de la L1, Neymar n’est pas lui-même. Le dernier match à Rennes, c’était un peu l’apothéose de la nullité. Il avait pris du poids pendant les vacances, un peu comme tout le monde. Il l’a perdu. Mais ce n’est plus le Neymar de Barcelone, ce n’est plus l’asticot insaisissable. Mais il n’a plus son pouvoir d’accélération, son coup de rein pour passer », a livré l’ancien consultant de Canal+, pour qui Neymar a le droit d’avoir aussi un coup de moins bien, même si cela dure désormais depuis deux mois, et que le PSG attend beaucoup plus de lui. Les supporters et les dirigeants parisiens vont donc devoir se montrer patient au sujet de leur numéro 10, qui ne parvient pour le moment pas à porter son équipe comme c’était le cas à son arrivée au Paris SG.