PSG : Kimpembe confirme, il attend Luis Campos de pied ferme

PSG : Kimpembe confirme, il attend Luis Campos de pied ferme

Fort de son nouveau statut de capitaine en équipe de France, Presnel Kimpembe a mis une grosse pression sur les nouveaux dirigeants du Paris Saint-Germain… avant de faire machine arrière.

Lundi, lors du choc entre la France et la Croatie au Stade de France, Presnel Kimpembe portera le brassard de capitaine pour la deuxième fois en une semaine avec le maillot des Bleus. Une jolie récompense pour celui qui reste l’une des valeurs sûres de Didier Deschamps depuis la Coupe du Monde 2018. À cette occasion, le défenseur central du PSG aura envie de prouver qu’il fait partie des meilleurs en Europe à son poste. Ce dont certains suiveurs du PSG ont douté ces derniers mois. Il y a une semaine, Kimpembe avait d’ailleurs réclamé une discussion avec les nouveaux dirigeants de Paris à propos de son avenir : « J’attends de rencontrer la nouvelle direction sportive, connaître le nouveau projet, ça m’intéresse. Il va falloir discuter assez rapidement ». Une sortie médiatique qui avait étonné au club, et c’est donc pour éteindre un peu l'incendie que le joueur de 26 ans a dû préciser ses propos.

« C’est légitime de demander au club quel rôle ils vont m’attribuer »

« J’ai dit que j’arrivais à 27 ans, que mon prochain contrat serait déterminant, que j’avais envie de savoir le nouveau projet. Je n’ai rien dit de mal. Je suis arrivé à 9 ou 10 ans au PSG. C’est légitime de demander au club quel rôle ils vont m’attribuer. Pour l’instant, je suis focus sur les Bleus pour bien terminer la saison. Comment oublier cette très longue saison ? Il n’y a rien à oublier. Tout est bon à prendre. C’est comme ça qu’on avance. Il faut regarder vers l’avant, garder un côté positif », a lancé, en conférence de presse, Kimpembe, qui aura de toute façon un échange avec Luis Campos, le nouveau directeur sportif du PSG, à son retour à l’entraînement en juillet prochain. Lors de cette discussion, Kimpembe demandera sûrement un rôle majeur dans le vestiaire parisien, avec pourquoi pas une prolongation de contrat à la clé, comme pour Marquinhos ? Réponse dans quelques semaines…