PSG : Hakimi prêt à tenir tête à Kylian Mbappé

PSG : Hakimi prêt à tenir tête à Kylian Mbappé

Buteur à Clermont (0-5) lors de la 1ère journée de Ligue 1, Achraf Hakimi se voit récompensé pour son travail. Le latéral droit du Paris Saint-Germain tente de progresser à la finition et de rivaliser dans ce domaine avec ses coéquipiers offensifs.

Contrairement à son prédécesseur Mauricio Pochettino, qui insistait avec un schéma à quatre défenseurs, Christophe Galtier s’est vite rendu à l’évidence. L’entraîneur du Paris Saint-Germain a tout de suite mis en place un 3-4-1-2 plus adapté aux caractéristiques de son effectif. Ainsi, des latéraux comme Nuno Mendes et Achraf Hakimi profitent davantage de leurs qualités offensives, à l’image du but inscrit par l’international marocain à Clermont, alors même que son grand ami au sein du PSG, Kylian Mbappé, était absent sur blessure lors de ce premier rendez-vous de la saison 2022-2023 de Ligue 1.

Il faut dire que l’ancien joueur du Real Madrid travaille sa finition avec l’espoir de titiller les meilleurs buteurs parisiens, et pourquoi pas son pote Kylian Mbappé. « C'est quelque chose que j’adore faire, a confié Achraf Hakimi au site officiel du Paris Saint-Germain. Quand j'étais petit, je jouais un peu plus haut et aujourd’hui, j'essaie de travailler ma finition à l'entraînement avec mes coéquipiers. On en rigole parce que j’essaye de rivaliser avec eux en marquant plus de buts. Après j’essaye de reproduire ces tentatives en matchs et de me sentir prêt à marquer. »

Hakimi s'éclate dans le 3-4-1-2

« Cette année, j'ai eu plus d'occasions de le faire. Grâce au système, j'ai plus d'opportunités car je suis beaucoup plus haut placé et surtout, j'ai plus de confiance en moi. Je me sens très bien avec mes coéquipiers et j'essaie de profiter des opportunités que j'ai. J'espère que d'autres buts viendront ! Mes responsabilités défensives et offensives ? Non, ce n’est pas une pression, mais c'est une responsabilité. Je dois aussi être le meilleur possible en attaque, mais aussi le meilleur en défense pour que l'équipe me fasse confiance », a assumé le piston droit, déjà beaucoup plus performant que la saison dernière. Pour Achraf Hakimi, il reste à confirmer tout cela pendant une saison qui va être longue pour le Paris Saint-Germain avec un calendrier resserré à cause du Mondial en fin d'année au Qatar.