PSG : Est-ce que Neymar vous énerve ? Mais bien sûr !

PSG : Est-ce que Neymar vous énerve ? Mais bien sûr !

Photo Icon Sport

Mardi, au Parc des Princes, Neymar a croisé la route du Celtic de Callum McGregor avec le Paris Saint-Germain. Un souvenir mitigé pour le milieu écossais.

Pour son dernier match de préparation avant sa finale de Coupe de France contre l’ASSE vendredi, le club de la capitale a une nouvelle fois déroulé son football contre Glasgow. Grâce notamment à un grand Neymar, auteur d’une passe décisive pour Mbappé et d’un but en première période. 45 minutes au cours desquelles l'international brésilien a refait des siennes en rendant fou ses adversaires. Ce que Callum McGregor confirme, lui qui a croisé le fer avec le joueur le plus cher de l’histoire du football.

« Nous continuons à dire que nous lui en devons une avant les matchs, mais Neymar est si bon qu’il vous punit dès la première minute, comme il l'a fait mardi. Il a offert un ballon incroyable à Mbappé. Vous pouvez donc dire : ‘Rapprochez-vous de lui la prochaine fois’. Mais ce n’est pas si simple. C’est un apprentissage pour les joueurs. J'espère que nous le retrouverons en Ligue des Champions. Est-ce qu’il est exaspérant ? Bien sûr. Vous êtes professionnel et vous aimez le respect. Vous n'aimez pas que les gens vous prennent pour un clown, mais vous devez respecter le talent et essayer de récupérer le ballon. Son travail est de marquer et vous obtiendrez toujours des choses comme ça dans le football. C'est un talent de classe mondiale et il est très difficile de se rapprocher de lui. Il manipule si bien le ballon, mais si vous lui donnez un coup de pied, il n’aime pas ça, mais ce n’est pas personnel. C’est mon travail de récupérer le ballon et parfois vous vous trompez, mais si vous vous tenez à l'écart, les meilleurs joueurs continueront de vous faire mal. Il faut respecter la qualité, mais pas le respecter au point de le laisser faire son truc. Nous avons eu quelques accrochages avec lui, mais il est revenu. Il a même ri à un moment donné. C'est juste un talent de premier plan, que vous l'aimiez ou que vous le détestiez. Le duel dans le jeu fait partie intégrante du football », a balancé, dans le Daily Record, le joueur du Celtic, qui a donc été parfois agacé  par le comportement provocateur de Neymar. Un vilain défaut que le Brésilien va devoir gommer lors des matchs officiels, histoire d'éviter les cartons ou les blessures.