PSG : En France, Paris paye un « Neymar » de charges en plus

PSG : En France, Paris paye un « Neymar » de charges en plus

Photo Icon Sport

Invité sur le plateau du Canal Football Club, Bernard Caïazzo a évoqué la situation financière de l'AS Saint-Etienne.

L'occasion pour le co-président stéphanois de souligner le poids que représentent les charges françaises pour un pensionnaire de Ligue 1, condamné à payer davantage que ses concurrents européens. Une situation qui freine la progression des Verts, mais aussi et surtout celle du Paris Saint-Germain.

« L’argent ne fait pas tout. Ce sont des conditions nécessaires mais elles ne sont pas suffisantes. Le PSG, certes possède des moyens, mais a une dimension humaine. Laurent Blanc a réussi à faire une équipe très soudée. Moins d’argent ? Il faut accepter, travailler, être intelligent et être innovateur. Ce n’est pas l’argent des droits qui me préoccupe le plus. C’est qu’un club comme Saint-Etienne paye plus de charges que l’ensemble des clubs de Bundesliga par exemple », a rappelé le dirigeant de l'ASSE sur Canal+.

Les charges du PSG : une star en moins

« Il faut qu’il y ait une exception sportive. Un club comme le PSG, par rapport au Bayern ou au Real, paye 80 à 100 millions d'euros d’impôts en plus, a révélé Caïazzo. C’est l’équivalent d’un Suarez ou d’un Neymar. » Difficile de rivaliser dans ces conditions, surtout si des clubs de Premier League, dont les droits TV vont exploser, viennent s'intéresser aux joueurs parisiens.