PSG : Ekitike a la rage, Neymar et Mbappé sont prévenus

PSG : Ekitike a la rage, Neymar et Mbappé sont prévenus

Icon Sport

Le PSG se rend ce mercredi soir à Toulouse en Ligue 1. Un match auquel pourrait prendre part Hugo Ekitike. 

Les champions de France ont connu leur premier accroc de la saison dimanche soir dernier contre l'AS Monaco au Parc des Princes. Un match nul frustrant qui a souligné quelques carences au sein de l'effectif de Christophe Galtier. Un Christophe Galtier qui a d'ailleurs prévenu en conférence de presse ce mardi qu'il ferait tourner une partie de son effectif face à Toulouse puis Nantes. Très peu utilisé depuis le début de la saison par le PSG malgré de gros espoirs placés en lui, Hugo Ekitike doit prendre son mal en patience. Certaines rumeurs indiquaient même que l'ancien Rémois était frustrés et agacé par sa situation. Selon les informations de Goal, ce n'est pas le cas. 

Ekitike encore patient avec le PSG 

Le journaliste Marc Mechenoua indique en effet ces dernières heures qu'Hugo Ekitike n’est ni agacé ni frustré de sa situation actuelle, contrairement à ce qui pu être dit. Selon ses proches, l'attaquant du PSG a juste hâte de pouvoir aider ses coéquipiers sur le terrain, pensant qu'il peut prétendre à prendre part plus longuement aux matchs du club de la capitale. Considéré comme l'un des plus grands avenirs du football français, Ekitike a rejoint Paris cet été au mercato, désiré ardemment par Luis Campos et Christophe Galtier.

Voir cette publication sur Instagram

A post shared by Hugo Ekitike (@hekitike)

Avec le calendrier infernal qui attend le PSG d'ici la Coupe du monde au Qatar, tout porte à croire que le joueur de 20 ans aura sa chance prochainement. A lui de la saisir. Mais comme il le rappelait lors de son arrivée dans un interview accordée à L'Equipe, il n'a peur de rien : « J'ai envie de découvrir le haut niveau. Le PSG est le plus grand club en France, mais aussi dans le monde. À partir du moment où on est ambitieux et on sait ce qu'on veut, pourquoi procéder par étapes ? C'est comme ça que j'ai réfléchi. Pour moi, on ne naît pas grand, on le devient. »