PSG : Dugarry explique à Neymar comment gagner des titres

PSG : Dugarry explique à Neymar comment gagner des titres

Photo Icon Sport

Mercredi, le Paris Saint-Germain a dominé le Borussia Dortmund dans un Parc des Princes à huis clos pour se qualifier pour les quarts de finale de la Ligue des Champions.

Quatre ans que le club de la capitale attendait ça. Suite à trois échecs en huitièmes de la C1, les Parisiens ont enfin brisé le plafond de verre. Puisqu’après la défaite au Signal Iduna Park (1-2), les joueurs de Thomas Tuchel ont renversé la vapeur (2-0), avant d’aller fêter leur qualification devant leurs supporters, massés au pied du Parc des Princes. Une énorme scène de joie lors de laquelle Neymar a fondu en larmes. Rempli d'émotions, l’attaquant brésilien, qui avait été blessé lors des deux dernières phases finales de la Champions, a pleinement profité de ce moment. Et Neymar l’a bien mérité, vu qu’il a marqué deux des trois buts du PSG contre le BvB. Mais mercredi, c’est surtout son implication collective et défensive qui a marqué les esprits. Ce qui n’a pas échappé à Christophe Dugarry.

« Neymar moins en vue offensivement ? Je m’en fiche. Moi, le Neymar qui attend les ballons, qui les touche à 50 mètres du but adverse, qui les touche de la semelle et qui veut faire l’exploit à chaque fois, je pense qu’il n’est pas plus utile que le Neymar qu’on a vu mercredi, celui qui était peut-être moins brillant offensivement, mais qui a été beaucoup plus important pour son équipe. Si à chaque fois que Neymar touchait le ballon à 50 mètres du but adverse, il faisait la différence et marquait, tu le laisserais ne pas faire d’efforts, comme le faisait Messi à son époque. Messi, il marchait toute la partie, mais à chaque fois qu’il touchait le ballon, il allait claquer un but pour son équipe. Mais je suis désolé, même si Neymar est très talentueux, il n’est pas encore Messi et il ne le sera certainement jamais. Aujourd’hui, le PSG a besoin du Neymar de mercredi, le PSG n’a pas besoin d’un Neymar qui joue pour lui. Et ça ne l’empêche pas de marquer un but, d’avoir des stats et que tout le monde dise qu’il a fait un bon match. Peut-être que pour lui, c’est donner beaucoup pour ne pas recevoir tant que ça, parce qu’il a fait beaucoup d’efforts mercredi. Peut-être que ça ne lui plaît pas de jouer ce football. Mais s’il veut gagner des choses, s’il veut faire gagner le Brésil, parce qu’il a les mêmes problèmes en club et en sélection, il faut qu’il joue de la même façon. En plus, ça viendra tout seul. Il marquera des buts, il s’habituera à faire des efforts, il calculera encore un peu plus ses efforts, il sera plus précis, il gérera mieux son match et puis il jouera une heure et demie pleine », a détaillé, dans Team Duga, le consultant de RMC, qui estime donc que Neymar peut devenir enfin le meilleur joueur au monde en gardant cet état d'esprit positif.