PSG : Dégonflage de melon d’urgence, Riolo défonce Kais Ruiz

PSG : Dégonflage de melon d’urgence, Riolo défonce Kais Ruiz

Photo Icon Sport

Pour des raisons différentes, Daniel Riolo n'a pas aimé les performances des jeunes Kais Ruiz et Arnaud Kalimuendo dans la défaite du PSG à Lens 1-0, jeudi soir.

Privé de nombreux titulaires, Thomas Tuchel a clairement fait du bricolage pour le premier match de la saison à Lens. L’entraineur du PSG a aligné notamment deux jeunes du centre de formation. Kais Ruiz à un poste de milieu offensif, et Arnaud Kalimuendo en pointe. Ce dernier a été peu en vue dans une formation parisienne loin d’être aussi précise et aussi tournée vers l’avant que d’habitude, et malgré son jeu dos au but et ses appuis déroutants, il n’a pas pu se mettre en avant. Au coeur du jeu, Mais Ruiz, 18 ans également, s’est montré plus à son avantage avec quelques échanges intéressants et une volonté de montrer ses qualités. Un peu trop au goût de Daniel Riolo, pour qui le joueur formé à l’OL et au Barça s’est surtout regardé jouer et n’a pas eu l’attitude d’un jeune qui a la tête sur les épaules.

« Paris a joué à neuf. Les deux gamins ne peuvent pas jouer là, ils ne sont pas au niveau. Kais-Ruiz, il a 18 ans, il pèse 10 kilos, et il essaye déjà de se surdimensionner, je mets la semelle, je fais des petites talonnades, genre je suis au niveau de Verratti. Si je suis dans le groupe, je lui dis d’arrêter et de donner le ballon plus vite. Cette mentalité-là, je n’aime pas. Kalimuendo a joué de façon beaucoup plus humble, il a essayé d’apporter, même si je ne suis pas sûr qu’il ait plus de talent que les précédents joueurs à ce poste sortis du centre de formation. Mais l’autre, il se la raconte déjà. Il a le temps, il est encore tout jeune et a le monde devant lui. Au centre de formation, depuis qu’il est gamin, on lui a tout passé, il est surprotégé, on lui a permis de faire gonfler sa tête, donc il va falloir qu’il la dégonfle. J’espère qu’il ne pense pas être au niveau car il est encore loin du compte. Ils sont vraiment gamins, ils jouent à neuf et n’ont pas les épaules pour un match comme ça », a analysé le polémiste de RMC, pour qui le PSG ne pouvait pas espérer grand chose avec un tel 11 de départ.