PSG : Débordé, Paris recale de nouveaux ultras à Boulogne

PSG : Débordé, Paris recale de nouveaux ultras à Boulogne

Photo Icon Sport

Déçu du manque d’ambiance au Parc des Princes, un groupe d’une cinquantaine d’ultras, le Block Parisii, voudrait occuper la tribune Boulogne. Ni violente, ni politique, cette association n’a aucun lien avec les anciens fauteurs de troubles.

Leur requête ne pose donc aucun problème au Collectif Ultras Paris (CUP) installé du côté d’Auteuil. Et pourtant, le Paris Saint-Germain refuse l’apparition de ce nouveau groupe. « Contre le Real Madrid, le club nous a appelé et c’était cool : tambours, mégaphones, drapeaux…. Le match d’après, on arrive avec du matériel et la sécurité refuse tout, a raconté Valentin, le leader du Block Parissi, au média Le Parisien. On n’autorise qu’un virage et dans l’autre il n’y a plus une seule ambiance. C’est n’importe quoi. Ce que pense la direction est complètement flou. »

Car le PSG fait son maximum pour dégoûter ces jeunes fans. Suppression de leur podium d’animation au Parc, interdiction de drapeaux, de mégaphones et de ballons de baudruche face à Marseille (3-0) en L1 le mois dernier… Le tout pendant que le CUP parvient à introduire des fumigènes dans le stade. Alors pourquoi ce refus du club francilien ?

Le PSG s’explique

« Il n’y a pas de démarche de la part du club de recréer un deuxième kop à Boulogne, a répondu le PSG. On a passé une étape importante pour revenir à une atmosphère plus fervente dans l’un des virages. Il faut un peu de temps pour que ça arrive totalement à maturation. On a pu voir récemment quelques petits excès. » En gros, Paris a déjà du mal à s’occuper d’une tribune, alors deux… Seul espoir pour le Block Parisii, la prochaine nomination d’un directeur de la sécurité qui devra s’occuper de ce dossier.