PSG : 20ME de bonus impayés, à quoi joue le Qatar ?

PSG : 20ME de bonus impayés, à quoi joue le Qatar ?

Depuis quelques semaines, un sujet commence à agacer le vestiaire du Paris Saint-Germain. Les bonus liés aux performances de 2019-2020 n'ont pas été payés, et le PSG traîne les pieds.

Il est difficile de faire pleurer le grand public lorsque l’on évoque les salaires des footballeurs du Paris Saint-Germain, mais il n’empêche une prime est une prime, et il est tout à fait logique que les joueurs et le staff du PSG réclament à leur direction ce qui avait été promis. Car selon L’Equipe, à ce jour, Nasser Al-Khelaifi n’a pas signé les chèques liés aux résultats collectifs de Neymar et de ses coéquipiers la saison passée. Une coquette somme de 20ME, le club de la capitale ayant tout gagné sur le plan national, et s’étant même invité à la finale de la Ligue des champions. Tout cela avait été négocié avant le début de saison, et Leonardo avait donné son accord pour ces bonus, même si cela ne figure pas noir sur blanc dans le contrat de chacun des footballeurs. En gros, l’accord a été validé par tout le monde, les joueurs, y compris ceux qui sont partis, attendent désormais qu’il soit respecté.

Bien évidemment, il n’y a aucun climat insurrectionnel sur ce sujet au Paris Saint-Germain, mais les semaines passent et certains se demandent comment cette histoire va se terminer, car habituellement ces bonus sont réglés au plus tard le 31 décembre. Selon le quotidien sportif, si le PSG traîne à régler l’addition, estimée donc à 20ME, c’est que financièrement le champion de France en titre n’a pas les mains libres et que du côté de Doha on ne remettra pas la main à la poche cette saison. Leonardo tente donc de négocier avec les joueurs, en leur expliquant que la saison 2019-2020 de Ligue 1 ne s’est pas jouée entièrement et qu’il pourrait donc accepter un bonus au prorata, tout comme la Ligue des champions qui s'est résumée à un Final 8 sans aucune recette aux guichets du Parc des Princes. D’autre part, le dirigeant parisien n’a toujours pas digéré le refus des joueurs de baisser les salaires au plus fort de la crise, et il souhaite que la situation comptable du club de la capitale soit mieux prise en compte par les joueurs. Quoi qu’il en soit, le PSG veut trouver un terrain d’entente histoire que cela ne gâche pas la fin de saison.