Paris : 148 interpellés, les casseurs salissent la capitale

Paris : 148 interpellés, les casseurs salissent la capitale

Photo Icon Sport

Dans la foulée de la défaite du PSG, et même si les fauteurs de troubles n'ont rien à voir avec les vrais supporters, des incidents ont éclaté à Paris.

Si la victoire du PSG en demi-finale de la Ligue des champions avait provoqué de légers incidents dans les rues de la capitale, sans qu’aucun supporter du club de la capitale ne soit concerné, cela a chauffé dur dans la nuit de dimanche à lundi autour des Champs-Élysées, fermés à la circulation. Plusieurs dizaines de jeunes hommes ont profité de cette soirée pour détruire des véhicules et piller des magasins dans des scènes de chaos. La présence des forces de l’ordre n’a pas empêché cette séquence totalement surréaliste, et ce lundi du côté du ministère de l’Intérieur on ne cache pas sa désolation face à l'action des casseurs.

« Au cours de la soirée de la finale de la Ligue des Champions, les forces de l'ordre ont procédé à 148 interpellations, notamment pour dégradations, violences ou jets de projectiles sur les #FDO et 404 verbalisations pour non-port du masque sur secteur de port obligatoire (...) La sauvagerie de certains délinquants cette nuit : 16 agents des forces de l’ordre blessés, 12 magasins attaqués, une quinzaine de véhicules dégradés. Merci aux forces de l’ordre de leurs interventions », a indiqué, via Twitter, Gérard Darmanin, ministre de l’Intérieur. A noter que parmi les victimes de ces casseurs, il y avait Bruno Derrien, l'ancien arbitre, qui était sur RMC pendant la finale et a retrouvé son véhicule défoncé à la sortie des studios.