Neymar, Messi, Pochettino : Leonardo colle des gifles !

Neymar, Messi, Pochettino : Leonardo colle des gifles !

Icon Sport

Après la victoire arrachée par le Paris Saint-Germain contre Lille, Leonardo a voulu envoyer des messages et le directeur sportif du PSG ne s'est pas privé de distribuer des gifles. 

Comme tous les supporters du club de la capitale, Leonardo a probablement passé un vendredi soir très stressant, Neymar et ses coéquipiers n’étant pas passés loin d’une défaite face au LOSC qui aurait fait mauvais genre à quelques jours d’aller à Leipzig en Ligue des champions. Mais grâce à Marquinhos et Angel Di Maria, l’équipe de Mauricio Pochettino a réussi à renverser la tendance en fin de match, et le PSG a pris trois points qui lui permettent de faire un vrai trou en tête du classement de Ligue 1. L’ambiance était donc sereine dans les couloirs du Parc des Princes, mais c’est à ce moment précis que Leonardo a décidé de venir remettre quelques pendules à l’heure à la veille du passage à l’heure d’hiver en France.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Paris Saint-Germain (@psg)

Visiblement, le directeur sportif brésilien en avait ras le bol de lire et d’entendre des critiques parfois agressives à l’encontre du Paris Saint-Germain, et de certains joueurs, notamment Neymar. Sans citer personne, même si les oreilles de Jérôme Rothen ont probablement sifflé, Leonardo a démonté une par une les attaques à l’encontre du leader de la Ligue 1, estimant que certaines accusations étaient stupides et totalement infondées, le Brésilien prenant notamment la défense d’un Mauricio Pochettino sérieusement malmené.

Neymar, Messi, Pochettino....Leonardo n'en peut plus 

Rappelant quand même que le PSG était leader du classement de Ligue 1 et en tête de sa poule en Ligue des champions à ce stade de la saison, Leonardo estime que les bornes sont dépassées. « La seule chose que je n'aime pas trop, c'est la manière de juger. Il y a une manière de parler, de critiquer gratuite, c'est un peu trop. Par rapport au coach, par rapport aux grands joueurs, qui sont arrivés cette année. On sait qu'on n'est pas bien mais la manière, là, c'est un peu trop. Tu peux dire qu'on n'est pas bien mais ça commence à dépasser les limites, là. Dire que le coach ne comprend rien au football, qu'il est né hier... Que les grands joueurs qu'on a pris sont nuls. Il y a des gens qui ont envie de se faire beau en parlant du PSG, c'est une promotion personnelle. On ne joue pas comme on veut (...) Tu ne peux pas parler de Messi, de Mbappé, de Neymar, de Verratti, du coach, de Marquinhos, comme ça. Ramos aussi ? On savait que Ramos avait un problème. Vous jouez le jeu de la presse espagnole. On savait tout. On sait ce qui se passe (...) Pochettino ?  C'est comme si le coach ne savait pas ce que c'était un fonds de jeu, qu'il ne comprend rien. Il cherche, on cherche. Pochettino, avant d'arriver c'était un top 5 maintenant, soi-disant, il ne comprend plus rien », a notamment fait remarquer Leonardo, qui estime que le Paris Saint-Germain, ses joueurs et son staff méritent un peu plus de respect.

Evoquant plus précisément le cas de Neymar, qui prend cher ces dernières semaines, le dirigeant du PSG a pris l'exemple du match contre Lille pour le défendre. «S'il faisait autant la fête qu'on le dit, il ne pourrait pas faire un match comme ça et courir pendant 90 minutes, ce n'est pas possible ! », lançait Leonardo, qui rappelait également que Lionel Messi avait passé plus de temps avec la sélection argentine qu'avec le Paris Saint-Germain depuis qu'il a signé lors du dernier mercato. Leonardo admet cependant qu'il est normal d'en attendre beaucoup de son club : « Avec le PSG, c'est normal d'être pressé, on l'est nous-mêmes. On veut gagner cette année, c'est sûr. Je ne sais pas si on va réussir, mais je suis convaincu qu'on en a les moyens. On a un coach très important, un effectif très important. »